"Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  JersiMuse le Sam 8 Jan 2011 - 2:00

Je propose que l'on aborde cette question selon le prisme de chacun.
J'imagine qu'il n'y aura pas 50.000 réponses différentes, mais si on peut trouver 3 ou 4 grandes directions différentes, on a tous à y gagner en regardant un peu les motivations du voisin, pour mieux compendre aussi comment il travaille et comment il progresse.
Je dis ça car je crois profondément que le progrès est lié à une somme de travaux très différents les uns des autres, et qui font un tout. Si ce travail est trop uniforme, on en vient à refaire incéssament des choses que l'on sait déjà faire, et donc à ne plus progresser, et donc à "ne pas y parvenir", pour revenir au sujet ...
Mais peut-être faudra-t-il aussi faire un post sur les facteurs de progrès ...

En attendant, je me lance pour tenter de décrire pourquoi je joue, et comment j'espère un jour parvenir à jouer ce qui me motive dans la musique (à suivre tout de suite).

--------------------------------------------------------------------------------------------
Souffler n'est pas jouer.

www.jeromepeyrelevade.com
www.theoverblowers.com
avatar
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4165
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  JersiMuse le Sam 8 Jan 2011 - 2:45

En ce qui me concerne, c'est au départ le son et l'expressivité de l'harmo qui m'a conduit à cet instrument (si si !!!). Je suis resté scotché devant un docu sur Sonny Boy Williamson à la télé, et j'ai voulu faire pareil.
Et puis j'ai toujours adoré la musique, j'avais joué d'autres instruments étant enfant et ado, et j'avais envie d'en faire sans me prendre la tête. Naïvement, je pensais que l'harmo devait être hyper simple et que je pourrai m'éclater sans avoir à travailler trop l'instrument (et pas du tout le solfège, c'était clairement mon objectif ... affraid ).
Bon, je ne détaille pas car c'est du passé.

Aujourd'hui, c'est tout autre chose qui me motive.
Il y a principalement deux choses qui me font grimper au rideau dans la musique improvisée (j'accroche essentiellement sur cette dernière).
La première est la dynamique rythmique imposée par le musicien.
La seconde : ses phrasés, les jeux sur plusieurs lignes harmoniques, les digressions multiples qui finissent par aboutir à une évidence.

A titre d'exemple, dans le premier cas, j'adore les figures rythmiques qui se décalent dans le temps. Par exemple, une figure rythmique sur 5 temps posée sur un morceau avec des mesures à 4 temps va se décaler petit à petit, et revenir sur ses pieds. Ce décalage crée une impression de déséquilibre qui a quelque chose d'un peu vertigineux. J'adore. (je ferai un petit exercice là-dessus, comme ça ce sera plus clair).
A titre d'exemple dans le second cas, j'adore les phrasés qui partent dans des choses très dissonantes. C'est un peu le même principe que ce que je décrivais sur le rythme : le musicien crée une sorte de décalage mélodico-harmonique, qui met l'auditeur (et lui-même), sur une corde au-dessus du vide, c'est tout aussi vertigineux, et si c'est bien mené (ça doit l'être sinon c'est vite affreux), il pose ensuite le tout dans un équilibre aussi parfait que le déséquilibre était grand.
Je me shoot litérallement à ce genre de musique, ça me fait complètement tripper.

Du coup, mes références sont liées à ce type de jeu, de George Benson à Michael Brecker, en passant par Sébastien Charlier bien entendu.

Comment parvenir à ce type de jeu ?
Il faut bosser précisément l'harmonie, les gammes, le rythme, le swing ... mettre en pratique le plus possible de notions théoriques pour pouvoir s'affranchir ensuite de la théorie grâce à sa maîtrise technique, et pouvoir improviser librement.
Le son dans tout ça est devenu pour moi très anecdotique. Si la phrase est géniale, qu'elle soit jouée par une guitare, un sax, un harmo ou quoi que ce soit d'autre n'a pas grande valeur pour moi, je prendrai mon pied de la même manière.
D'autant que les références dans ce type de musique se trouvent plutôt chez les autres instrumentistes, donc je travaille aujourd'hui (quasi) exclusivement des soli d'autres instruments.
Le son de l'harmo n'est donc plus le premier objet de mon plaisir. En revanche, et assez paradoxalement, il est devenu avec ce type d'envies, l'un des premiers objets de mon travail.
La raison est simple : si on sort d'un jeu positionnel et que l'on se met à travailler différentes gammes sur le même harmo, il faut pouvoir équilibrer chaque note pour qu'un phrase sonne aussi bien en G Blues qu'en Mi Blues, qu'en Ab mineur harmonique, qu'en ... tous les exemples sont possibles, parce que, justement, on sera amené à jouer avec toutes ces possibilités.
Je bosse donc énormément pour essayer de parfaire le son de chaque note, afin d'être un jour en mesure de sortir les phrasés qui me font tripper sans trop me planter (parce que autant le son de l'harmo peut être très attachant quand il est maîtrisé, autant il est vite insupportable quand on lance une phrase avec tout plein d'altérations (over ou non) qui partent en quenille. Et au passage, en général, on se décale rythmiquement et on se retrouve aux fraises.)
En revanche, une fois cela atteint, il ne m'importe pas tant que ça d'avoir tel ou tel son dans le rendu final (ce qui ne m'empêche pas bien entendu de choisir le son que je préfère dans mes effets lorsque j'enregistre, qui est en général le son le plus clair et le plus proche du son d'origine possible, là encore, c'est tout le paradoxe).

Bon, je m'arrête là sinon je vais écrire un bouquin ...

A vous si le sujet vous intéresse : pourquoi vous jouez ? et comment vous vous y prenez pour y parvenir ?

--------------------------------------------------------------------------------------------
Souffler n'est pas jouer.

www.jeromepeyrelevade.com
www.theoverblowers.com
avatar
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4165
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  Phyllitis le Sam 8 Jan 2011 - 3:09

Simplement ,superbe vision et superbe chemin.C'est beau et grand;Bravo.
avatar
Phyllitis

Masculin Messages : 1052
Date d'inscription : 17/04/2010
Localisation : Sarragachies. Gers. France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  JersiMuse le Sam 8 Jan 2011 - 3:24

C'est gentil Phyl (encore qu'avec tous ces échanges et sous-entendus, je sais même plus si c'est du premier ou du énième degré, on va tous devenir dingues ah ah) ... mais ça n'a rien de particulier. En effet, et c'est un peu à ça que je voudrais en venir car c'est vraiment le plus important : on est tous guidés par ce qui nous fait grimper au rideau. Quand je vois comme je rame sur des trucs qui me paraissent pourtant simples, je me dis que je ferais mieux de m'attaquer à autre chose. Sauf que autre chose ça m'intéresse éventuellement d'en écouter, mais pas au point d'en jouer. Donc soit je m'accroche à ce qui me plait, soit je laisse tomber, comme tout le monde finalement.

--------------------------------------------------------------------------------------------
Souffler n'est pas jouer.

www.jeromepeyrelevade.com
www.theoverblowers.com
avatar
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4165
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  Manip le Sam 8 Jan 2011 - 4:03

bin v'là un beau sujet et certainement un beau débat
Je pense qu'en premier lieu il faut essayer de répondre à la question que tu poses Le Djé et ensuite viendra le débat de part la différence.

Pour ma part, j'ai cherché longtemps un instrument qui me sied. Je savais que c'était un instrument à vent, j'ai essayé la trompette mais fut déçu et c'est mon fils de 8 ans à l'époque qui a voulu un harmonica et là j'ai eu véritablement une révélation !-)
Moi aussi cela m'a paru à prime abord un instrument plus atteignable que les autres. Puis je me suis aperçu que c'était presque le contraire de part sa nature et sa conception historique. En fait c'était plutot ardu de faire de la musique dessus. mais cette difficulté s'est transformé quasi instantanément en motivation et non pas en contrainte. Je crois que c'est le caractère expressif moi aussi qui m'a valu de continuer, comme une sorte de libération par rapport à la zik, comme "c'est de l'harmo, je m'en fous, je me lache" et le résultat au bout de 3 ans et demi me plait bien.

Aujourd'hui, c'est toujours et encore ce caractère expressif qui m'attire. J'ai vraiment l'impression de jouer différemment en fonction de ma journée, de ce que j'ai envie d'exprimer. Je gage que ce soit la même chose sur un autre instrument lorsqu'on le maitrise un tant soit peu, mais je pense tout de meme que l'harmonica diatonique est propice à cette expression.
Et en relation avec cette expressivité, en fait en ligne droite avec cette expressivité, ce qui m'interesse le plus et ce qui me motive à présent et pour l'avenir est moi aussi la musique d'improvisation.
Cependant, là dessus, je reste un petit peu suspicieux, soucieux dirais-je sur le fait de penser que seul l'approche d'analyse et théorique apporte la possibilité d'avancer dans ce sens.
Je suis persuadé que cela est un énorme plus pour l'expressivité de maitriser un maximum de choses niveau technique et théorique, mais je reste aussi persuadé que ce n'est pas un fin en soi.
Je n'arrête pas donc d'alterner des périodes de boulot, d'analyse (parce que ça me plait aussi ça), d'exercices techniques et des périodes ou je me lache complètement et ou je me dis que je me fous de tout le reste tant que j'y prend du plaisir.

--------------------------------------------------------------------------------------------
L'un n'empêche pas l'autre
---------------------------------------------------------
tu es comme la saucisse Knacki en me rappelant qu'il ne faut pas passer à coté des choses simples... Phenol
avatar
Manip
Admin

Masculin Messages : 3426
Date d'inscription : 26/06/2009
Localisation : Caen

http://manip-road.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  jiceblues le Sam 8 Jan 2011 - 4:29

bon , puisqu JERSI s'est lancé , je me lance aussi : mon experience est differente ( je dis pas qu'elle est mieux )j'ai vécu dans un environement ou tout le monde chantait , donc le chant est mon premier "instrument" , la chanson francaise , mes premiers émois .je vous passe l'épisode de l'hohner echo qu'on m'a offert quand 'j'etais mome et dont j'ai rien fait .un jour , par hasard , je tombe sur un disque de blues , je connaissais pas . c'etait SONNY ET BROWNIE . la claque , les larmes , j'avais l'impression qu'ils me parlaient a MOI !la , je me suis dit: un jour , moi aussi , je ferai ca !les années passent , je joue plus ou moins de l'harmo , je cherche des musicos mais personne ne veut faire de blues , et pour un chanteur-harmo , jouer tout seul , c"est pas ca ..une precision: j'aime pas jouer tout seul , c'est comme ca .ONE DAY , fin 89 des musicos me branchent , n'ayant pas de chanteur . ca aduré 6 ans (mais que de galeres et bons souvenirs aussi )et a peu pres 300 concerts .entre temps , je m'etais remis a l'harmo pour l'integrer dans le "show" .traversée du desert de 10 ans ..actuellement apres divers duos et groupes , je joue en duo(chansons et blues en francais) le BLUES est pour moi plus qu'un genre , c'est mon medicament , mon anti-depresseur et une maniere de parler aux hommes .jouer le blues , pour moi , ce n'est pas prier , mais parler a DIEU .je n'aborderai plus ce sujet , chacun ses croyances ....la sonorité de l'harmo est pour moi , intimement liée....a l'harmo.on peut choisir l'harmo pour diverses raisons(pratiques , économiques) mais quand on AIME l'harmo , c'est por sa sonoritéet ses phrasés specifiques ...je précise que je ne suis pas fan de LITTLE WALTER .c'est MON opinionet je la partage .en fait , j'ai une quete : je cherche l'essence meme du blues ...pas gagné , mais je persevere .je precise aussi que je m'interesse a plein d'autres genres de musique et que je ne voudrais pas passer pour un intégriste ,mais chaque instrument a sa sonorité specifique . je ne vois pas l'interet de donner , par l'aide de la technologie le son d'un instrument a un autre , a part pour s'amuser et je ne fais pas de la musique pour "m'amuser"( c'est pas non plus une punition) si LOUIS ARMSTRONG revenait sur terre , je pense pas qu'il peterait dans un ordi pour voir si ca fait comme la trompette .je deteste instinctivement les synthés et autres choses electroniques ...je pense qu'un instument doit etre en bois , fer , plastique , tout ce qu'on veut , mais TANGIBLE et VIBRANT , car , des que l'homme s'écarte de la nature , il se perd .j'en viens a la technique et au travail de l'instrument ; surtout ne prenez pas modele sur moi (ca m'etonnerait , d'ailleurs ) je travaille tres peu a la maison , je fuis la theorie et le solfege , je n'arrive a progresser qu'a force de repets et de concerts .approche empirique de l'instrument ,mais ce n'est pas suffisant .depuis quelque temps , je travaille a la maison (100 plans de blues de DAVID HERZAFT) c'est dur , mais il faut le faire!enfin ,pour un equilibre entre theorie et pratique , je conseillerais de prendre des cours avec un prof , ce que je ne peux pas faire , ils sont trop loin .en résumé , je pense qu'il doit y avoir un equilibre entre travail serieux et savoir se lacher , quitte a faire des canards ,et je cite un personnage connu :"tout dépend du niveau d'exigence "
avatar
jiceblues

Messages : 2195
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : vayrac lot

http://www.myspace.com/jiceblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  jiceblues le Sam 8 Jan 2011 - 5:29

je trouve ca interessant que chacun raconte son histoire , y'a des differences , mais je vois deja se profiler un dénominateur commun : on a tous cru au départ que l'harmo c'était facile (ha ha ha )
avatar
jiceblues

Messages : 2195
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : vayrac lot

http://www.myspace.com/jiceblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  harmophil le Sam 8 Jan 2011 - 6:32

Ben moi, je n'ai pas cru que c'était pas compliqué l'harmo, par contre je savais que c'était pas cher
et que si j'arrêtais au bout d'un mois je ne me ferais pas engueuler comme quand j'avais acheté une belle guitare de décoration ou un super VTT accroché lui aussi pour décorer le garage.......
Après, j'ai accroché, mais à l'harmo, découvert Milteau en première partie de Michel Jonaz et c'est le début de l'aventure.
Je crois que rapidement, ce qui m'a le plus motivé fut la rencontre des autres musiciens.
Les boeufs au départ et la chance qu'un groupe de Papa du blues local me prennent avec eux.
J'avais pas le niveau mais ils faisaient ça pour s'amuser. Ils avaient tous déjà connu de nombreux groupes et appréciaient l'ambiance pas prise de tête.
On s'est retrouvé les mardi soir pour boire un coup de gnole à la vipérine durant au moins 3 ans et c'est là que j'ai vraiment progressé et acquis la motivation.
La motivation, c'est pour l'harmo, pas pour la vipérine!!!!!
Par contre je reste le roi de l'empirique et je progresse a la vitesse de l'animal local: l'escargot de Bourgogne.
Mais bon, on s'amuse et on essaie de prendre autant de plaisir que l'on en donne.
La théorie c'est pas mon truc, surement par fainéantise, et j'accroche vraiment à la poussée d’adrénaline que l'on a quand il faut jouer en public.
Attention, je ne dis pas que je suis le bon exemple et quand cet après-midi je me retrouve avec le meilleur guitariste du coin a essayer d'enregistrer un truc pour lui, je ne suis pas fier.
-Lionel: Philippe, ce serait bien que quand ça passe en SI 7ème tu devances l'accord?????
-Philippe:oui, je suis OK avec toi Lionel, mais il est ou le SI 7ème???
-Lionel: attend je vais t'écrire la grille
-Philippe: Non c'est pas la peine, je sais pas quoi en faire......
Oui la théorie a un certain niveau il en faut, c'est sur. Cela évite les grands moments de solitude de cet après-midi.
Heureusement ce Lionel est super sympa et il m'a guidé. En attendant j'vais mettre 3 plombes pour lui faire son morceau d'harmo, alors que le violoniste derrière moi a du faire 4 ou 5 morceaux en 1 répet?

Aujourd'hui je me motive pour le chant et je découvre de nouveaux plaisirs.

Voilà la petite histoire de l'harmophil

@+
Phil

avatar
harmophil

Masculin Messages : 562
Date d'inscription : 17/08/2009
Localisation : Le Creusot en BOURGOGNE

http://www.reverbnation.com/thewhywhy

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  Paul le Sam 8 Jan 2011 - 7:13

harmophil a écrit:En attendant j'vais mettre 3 plombes pour lui faire son morceau d'harmo, alors que le violoniste derrière moi a du faire 4 ou 5 morceaux en 1 répet?

Salut Phil... du coup... t'as encore besoin d'une motivation pour apprendre tes gammes ? Very Happy

La biz' ma poule Very Happy
avatar
Paul

Masculin Messages : 300
Date d'inscription : 21/07/2009
Localisation : Fontenoy sur Moselle

http://www.coursdharmonica.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  jiceblues le Sam 8 Jan 2011 - 7:14

les empiriques , ca empire ...
avatar
jiceblues

Messages : 2195
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : vayrac lot

http://www.myspace.com/jiceblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  JersiMuse le Sam 8 Jan 2011 - 7:40

Ah bin c'est bien intéressant tout ça finalement !! On a bien fait JiCéBlues, non ? Very Happy

Le "lâcher prise" est essentiel, c'est certain.
Je vais vous faire une confidence : c'est même l'essentiel de mon apprentissage, contrairement à ce que l'on pourrait penser.
Je travaille une gamme à fond, et ensuite je lâche prise dessus. Car connaître la gamme et pouvoir improviser dessus sont deux choses différentes, pouvoir improviser dessus et trouver des phrasés intéressants sont encore deux choses différentes (et je ne parle pas de créativité).
Cette méthode donne des trucs nuls avec des intentions intéressantes, jusqu'à ce que ça se mette en place et devienne moins nul (voire même pas mal du tout), avec des intentions toujours intéressantes.
Et puis tout simplement, j'ai besoin après des exercices techniques ou théoriques, de ce plaisir simple et un peu animal : jouer n'importenawak à fond comme ça me vient, en essayant quand même de trouver un chemin autant qu'en me laissant guider par ce qui sort. C'est aussi un peu ce que tu exprimes Manip, non ?
Bref, je suis à fond pour !
En concert ou en jam, je suis plutôt dans le lâcher prise aussi, autant que possible, et là ... bin le résultat dépend vraiment des soirs du coup !!! Mais je préfère comme ça quoi qu'il arrive, pour plein de raisons qu'il est un peu long d'expliquer ici.

Ah ah Paul, bien vu Very Happy

Jicé, ce n'est effectivement peut-être pas le lieu et le moment pour développer (encore que), mais ta relation évoquée entre musique et foi est tout à fait intéressante.
Qu'entends-tu par "l'essence même du blues" ? Je veux dire, bon, je peux comprendre le concept dans ce qu'il a d'abstrait, mais est-ce que cela évoque pour toi quelque chose de plus concret que je n'aurais pas capté ?

Phil, alors comment fais-tu sur un problème comme ça ? Tu joues d'oreille jusqu'à trouver une solution ? Tu sifflotes et tu rejoues ce que tu as sifflé ? autre ?

--------------------------------------------------------------------------------------------
Souffler n'est pas jouer.

www.jeromepeyrelevade.com
www.theoverblowers.com
avatar
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4165
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  chrisbrasil le Sam 8 Jan 2011 - 7:46

Pour les feignasses dans mon genre, on peut aussi ne plus jouer lorsqu'on ne parvient pas jouer ce qu'on aimerait entendre Very Happy
avatar
chrisbrasil

Masculin Messages : 1207
Date d'inscription : 22/07/2009
Localisation : Brésil

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  JersiMuse le Sam 8 Jan 2011 - 8:00

Very Happy
C'est vraiment dommage Chris, tu sais ce que nous pensons tous de ton jeu !! ... !!!
Je comprends, je me dis ça à peu près 300 fois par jour ... en même temps, à chaque progrès l'exigence s'accroit et le niveau à atteindre est toujours un peu plus loin.
Un des problèmes à gérer est donc d'accepter de se sentir médiocre tout le temps, et génial une fois de temps en temps (en général quand on a pris un bon apéro avant une jam ... Very Happy ).

--------------------------------------------------------------------------------------------
Souffler n'est pas jouer.

www.jeromepeyrelevade.com
www.theoverblowers.com
avatar
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4165
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  jiceblues le Sam 8 Jan 2011 - 8:13

pour repondre a tes deux questions , JERSI , je pense que nous avons tous une mission sur terre , aussi modeste soit-elle , ma petite mission inclut l'harmonica ."l'essence meme du blues" , j'aurais bien du mal a expliquer ce que c'est pour moi , d'abord , arriver a jouer aussi bien que nimpote quel vieux black sur les bords du MISSISSIPI ,et la , il faut plus que de la technique ,ensuite , et la je vais passer pour un dingue , je pense que c'est le bon dieu qui nous a envoyé le blues pour nous aider a etre meilleurs , a nous consoler et aimer notre prochain . je ne suis pas catholque , quoique baptisé mais bouddhiste non pratiquant . c'est promis , je ne parlerai plus de ca , je ne voudrais pas heurter certaines convictions .
avatar
jiceblues

Messages : 2195
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : vayrac lot

http://www.myspace.com/jiceblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  jiceblues le Sam 8 Jan 2011 - 8:32

j'ai un peu le meme vécu qu' HARMOPHIL ,et l'empirique a un coté jouissif , et c'est vrai aussi que pour jouer avec les copains , il vaut mieux avoir un minimum de bagage theorique sinon tu perds un temps fou, tu le fais perdre aux autres et tu galere . en meme temps une grille d'accords et un nombre de mesures , c'est pas tres compliqué . il est vrai aussi que meme avec une connaissance serieuse de la theorie musicale , si tu n'as pas d'oreille et pas le sens du rythme , c'est pas gagné !
avatar
jiceblues

Messages : 2195
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : vayrac lot

http://www.myspace.com/jiceblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  chrisbrasil le Sam 8 Jan 2011 - 9:22

En fait Jersi, je rejoins totalement ton premier post dans ce fil.
Pas de progrès sans savoir. Ce qui est intéressant est de comprendre ce que l'on fait et pourquoi on le fait.
C'est sûr avec un peu d'habitude, on peut se sortir honorablement lors d'un jam mais au fond de moi, je sais que c'est de la poudre aux yeux.
On peut te répéter que tu es beau mais seul devant ton miroir tu vois bien que tu as un gros nez Laughing (c'est une image, je n'ai pas un gros nez en fait Wink )
J'aime être surpris à l'écoute d'un solo, quand il part dans une direction non attendue et que tu t'en retrouves scotché.
Un tel résultat est rarement le fruit du hasard.
Cela demande un travail fou tant sur le plan théorique que technique qui nécessite une solide motivation que je n'ai plus.
avatar
chrisbrasil

Masculin Messages : 1207
Date d'inscription : 22/07/2009
Localisation : Brésil

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  jiceblues le Sam 8 Jan 2011 - 9:36

ce que tu dis est vrai , CHRISBRASIL , mais comment expliques-tu qu'un gars comme MANITAS DE PLATA joue aussi bien sans savoir lire la musique ? sachant qu'il ne sait ni lire ni écrire ...
avatar
jiceblues

Messages : 2195
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : vayrac lot

http://www.myspace.com/jiceblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  chrisbrasil le Sam 8 Jan 2011 - 9:42

Sans vouloir polémiquer Jice ça ne fait pas un peu image d'Epinal cet extrait "arriver a jouer aussi bien que nimpote quel vieux black sur les bords du MISSISSIPI" ?
Il y a aussi certainement aussi des quiches en harmo sur les bords du Mississipi, non? Very Happy

Si le bon dieu était sympa, ça se saurait Wink . Il aurait accepté l'esclavage et "créé" le blues en compensation, il n'aurait pas quelques actions chez Hohner celui là Laughing

Ne vous trompez pas sur mes propos je ne pense pas que Dieu soit un mauvais bougre, il peut-être tout simplement incompétent.
Enfin grâce à lui, j'ai tout de même gagné une montre à ma communion solennelle cheers
avatar
chrisbrasil

Masculin Messages : 1207
Date d'inscription : 22/07/2009
Localisation : Brésil

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  chrisbrasil le Sam 8 Jan 2011 - 9:51

J'aurais préféré que tu cites plutôt Django que Manitas de Platas, ça ne change pas grand chose tu me diras, il ne savait pas lire lui non plus.
Ben je l'explique pas, il existe des gens particulièrement doués qui évoluent dans un milieu sans doute favorable, ce que je sais en revanche c'est que je ne suis ni Django ni Manitas de Platas, je n'ai pas d'autres alternatives que de bosser comme un malade si je veux un jour parvenir à jouer ce qui me plairait.
avatar
chrisbrasil

Masculin Messages : 1207
Date d'inscription : 22/07/2009
Localisation : Brésil

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  jiceblues le Sam 8 Jan 2011 - 9:52

ouais , l'histoire du black , c'était juste une image , je suis d'accord , il doit aussi y avoir des quiches .apres , je pense que tu vois le monde d-une maniere trop simpliste et materialiste a mon avis , mais c'est ton probleme , je suis pas la pour faire le prédicateur .n'empeche que tu n'as pas répondu a ma question sur MANITAS DE PLATA ... tiens , je me demande meme si DJANGO savait lire ?
avatar
jiceblues

Messages : 2195
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : vayrac lot

http://www.myspace.com/jiceblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  jiceblues le Sam 8 Jan 2011 - 9:53

pardon , j'ai posté en meme tps
avatar
jiceblues

Messages : 2195
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : vayrac lot

http://www.myspace.com/jiceblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  jiceblues le Sam 8 Jan 2011 - 9:55

et encore une fois : "tout dépend du niveau d'exigence "
avatar
jiceblues

Messages : 2195
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : vayrac lot

http://www.myspace.com/jiceblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  chrisbrasil le Sam 8 Jan 2011 - 10:07

C'est le coup de la montre à la communion qui t'amène à penser que je suis matérialiste? Razz
C'était une boutade, je pensais que tu l'aurais compris.
Cela dit, on l'est forcément tous un peu quand on vit dans une société basée sur la consommation.

Simpliste? oui c'est fort possible, je ne suis pas un génie king , cela dit, sur un post j'essaie d'être concis il y a donc quelques raccourcis.

... et je n ai pas de problème Very Happy
avatar
chrisbrasil

Masculin Messages : 1207
Date d'inscription : 22/07/2009
Localisation : Brésil

Revenir en haut Aller en bas

Il n' y a pas qu'UNE façon d'apprendre

Message  rikaix le Sam 8 Jan 2011 - 10:09

il y a dix mille façons d'apprendre, selon les sociétés, les époques ...
Pour Manitas et Django, ils ont appris et ont pratiqués 10 000 fois plus qu'un apprenti Européen ...
Gitans (Sud), Manouches, sinti et autres (emprunt en plus de la culture et polyrythmie des pays de l'Est et de l'Inde pour ces derniers), donc ces peuples nomades se transmettent la musique oralement et par mimétisme (tu joues comme ton père, oncle etc .. en face de toi, utilisation aussi des onomatopées qui sont redoutables pour l'apprentissage rythmique). Je parle des Gitans, Manouches et Sinti pas des Indiens, car en Inde c'est plus complexe.
Des heures et des heures de répétitions, des plans, des arpèges, le nom des notes, les accords, les cadences, les résolutions, les substitutions, les approches, les grilles même etc etc etc tout cela est vu et revu, intégré, digéré dès le plus jeune âge.Très jeune ils ont un répertoire déjà solide.
Et lorsqu'ils ont le virus, ils sont voraces d'écouter, de prendre ailleurs (ce fut le cas de Django qui s'est intéressé à Armstrong, Ellington, etc),
lire la musique, n'est plus nécessaire dépassé un certain stade, ils en ont un représentation différente, une mémoire précise aussi, mais surtout en amont ils ont bossés comme nous ne bosserons jamais notre instrument et savent du coup retomber sur leurs pattes.
Jouer dans un orchestre de bal ou big band, n'est pas un soucis lorsque l'on a la maîtrise à ce point.
bref, arrêtons les mythes, il ne savaient pas lire la musique mais grâce à ce parcours ils jouaient (jouent) comme des dieux, ils ont appris c'est indéniable, à leurs façon et il n'y a pas qu'une façon d'apprendre.

Pour nous c'est plus compliqué; car nous n'avons pas cette culture, il nous faut donc pour arriver à ce niveau d'exigence utiliser les outils que nous avons à disposition (l'apprentissage à l'Européenne).
avatar
rikaix
Admin

Masculin Messages : 2071
Date d'inscription : 25/07/2009
Localisation : Aix en Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  jiceblues le Sam 8 Jan 2011 - 10:28

d'accord avec toi RIK ,ce que tu dis , bien sur , je le savais et ca apporte de l'eau a mon moulin .Le probleme , en occident , c'est que la musique ne fait pas partie de la vie , ou du moins plus . Elle a été recupérée par des marchands de vent qui font croire aux gens que la musique vient "d'en haut ", (médias=sacré ) et qui leur imposent des pseudo-artistes fabriqués . résultat , les gens croient que la musique ne leur appartient plus et que c'est un produit de conso comme un autre . A l'école , on dégoute les enfants de la musique (comme du reste , d'ailleurs ) si la musique était remise a sa vraie place , on aurait peut-etre moins besoin de bosser (et en fait , a un age ou c'est moins facile) ,en tout cas , tout se passerait d'une maniere plus progressive et naturelle ....
avatar
jiceblues

Messages : 2195
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : vayrac lot

http://www.myspace.com/jiceblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum