"Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  chrisbrasil le Sam 8 Jan 2011 - 10:32

Tu n'es pas obligé non plus de croire tout ce qu'on te raconte non plus JC. (je fais allusion aux marchands qui font croire...)
avatar
chrisbrasil

Masculin Messages : 1207
Date d'inscription : 22/07/2009
Localisation : Brésil

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  rikaix le Sam 8 Jan 2011 - 10:34

l'apprentissage (l'école, etc ... ) est un autre débat, (intéressant que l'on avait commencé avec Gilles Milles sur HL), je vais retrouver le lien.
Edit : bon courage, il y a des tartines (quelques trolls) mais dans la globalité ce fil était vraiment intéressant : http://www.harmonicas-life.fr/viewtopic.php?f=6&t=5365


Dernière édition par rikaix le Sam 8 Jan 2011 - 10:43, édité 2 fois
avatar
rikaix
Admin

Masculin Messages : 2071
Date d'inscription : 25/07/2009
Localisation : Aix en Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  rougepied le Sam 8 Jan 2011 - 10:41

Ça m’étonnerait que mon point de vue intéresse grand monde, m’enfin…

Alors comment j’en suis venu à l’harmo. Vraiment par hasard. Pour l’anecdote : J’ai la boulimie des instruments de musique. À une époque j’avais un Stick Chapman et j’étais dans ma période rock prog’ et les trucs biens barrés avec des mesures à 7 temps… Et j’en ai parlé sur un forum de jeux de rôle (on parle de tout et n’importe quoi sur les forums). Là, il y a un type qui me dit qu’il adore ça mais que son instrument c’est le diato et qu’il n’y a malheureusement pas de diato dans ce style. Ça m’a donné envie de tester un instrument de plus. Depuis j’ai revendu mon Stick et je n’ai pas lâché l’harmo.

Du coup, pourquoi faire ? Ben pas grand chose. Je fais de la musique en dilettante. Je joue habituellement de la basse en groupe. Le diato, c’est juste un instrument de plus pour m’amuser. Je ne suis pas un fan inconditionnel du blues et si je ne jouais pas d’harmo, je ne me serais sans doute jamais mis à en écouter. Quand j’aurai trouvé un groupe, si j’en trouve un, je changerai probablement d’approche. Mais en attendant je m’amuse. Je m’amuse à sortir toutes les notes de mes harmos. Je m’amuse à essayer de jouer certaines phrases dans toutes les tonalités. Je m’amuse à jouer un peu de trad. Je m’amuse à essayer de foutre de l’harmo sur mes reprises pourries au ukulélé…

Comment y arriver ? Bin je sais pas trop où je vais donc je ne sais pas non plus comment m’y rendre. Je prends des cours de diato, mais c’est plus des cours de théorie musicale et d’ouverture d’esprit que de simple cours magistraux.

Comme je le disais plus haut, si j’arrive à me trouver un partenaire pour jouer en duo, je pense que je réviserai mon approche de l’instrument, en travaillant plus régulièrement, par exemple. Et je mettrai à profit mes cours dans le sens de ce que je souhaite faire.
avatar
rougepied

Messages : 618
Date d'inscription : 05/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  jiceblues le Sam 8 Jan 2011 - 10:43

c'est pas moi qui le crois (quel humour ce CHRIS !)force est de constater que ca marche . Je bossais il ya peu en usine , les gens réagissent exactement comme ca , et ca fait peur !tiens , justement , tu as vu le film BRASIL de TERRY GILLIAN ? Ben si on fait rien , je crois qu'on y va tout droit . mais je sors du sujet .LE probleme de la méthode européenne , c'est que c'est rebutant , donc , des gens comme moi se tournent plutot vers la méthode IMITATION - IMPREGNIATION , ce qui evidemment est difficile dans notre entourage habituel....
avatar
jiceblues

Messages : 2195
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : vayrac lot

http://www.myspace.com/jiceblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  jiceblues le Sam 8 Jan 2011 - 10:48

Salut ROUGEPIED ! t'as de la chance d'avoir un prof d'harmo a proximité !
avatar
jiceblues

Messages : 2195
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : vayrac lot

http://www.myspace.com/jiceblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  jiceblues le Sam 8 Jan 2011 - 11:00

PAssoinnant ce lien , RIK , j'y reviendrai plus tard , c'est tres long .
avatar
jiceblues

Messages : 2195
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : vayrac lot

http://www.myspace.com/jiceblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  harmophil le Sam 8 Jan 2011 - 22:22

Oui, mon paulo, j'arrive toujours pas a m'y mettre et pourtant j'ai imprimer les gammes du site Bon vent, mais non, j’enchaîne les notes mais je ne vois pas l'objectif.
C'est un peu comme si j’apprenais le chinois mais juste en répétant, sans comprendre ce que je répète.
A la façon d'un perroquet.
En plus je suis devenu une bête, avec overblows, overdraws in the pocket, mais je sais pas quoi en faire.
Aller pour Saint Aignat, je serai ton premier élève si tu donne un master class sur les gammes.
J'te promet, j'ai réservé ma place au fond a droite vers la buvette......

Bises
Phil


Paul a écrit:
harmophil a écrit:En attendant j'vais mettre 3 plombes pour lui faire son morceau d'harmo, alors que le violoniste derrière moi a du faire 4 ou 5 morceaux en 1 répet?

Salut Phil... du coup... t'as encore besoin d'une motivation pour apprendre tes gammes ? Very Happy

La biz' ma poule Very Happy
avatar
harmophil

Masculin Messages : 562
Date d'inscription : 17/08/2009
Localisation : Le Creusot en BOURGOGNE

http://www.reverbnation.com/thewhywhy

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  harmophil le Sam 8 Jan 2011 - 22:31

JersiMuse a écrit:Ah bin c'est bien intéressant tout ça finalement !! On a bien fait JiCéBlues, non ? Very Happy


Phil, alors comment fais-tu sur un problème comme ça ? Tu joues d'oreille jusqu'à trouver une solution ? Tu sifflotes et tu rejoues ce que tu as sifflé ? autre ?

Ben, c'est là le problème, j'arrive pas.
Je fais parti de ceux qui on la flemme de faire de la théorie et qui en paie cash les conséquences.
Je le sais, mais j'arrive pas a m'y mettre.
Alors tant qu'on est sur de la grille standard (disons que j'ai ds l'oreille) ça va. Si tu complique, j'ai du mal, si tu es en mineur quelque chose, c'est pire.
Du coup je reste ds le blues en me promettant de comprendre la musique avant de mourir.
Je ferai ça en retraite, d'ici 30 ou 40 ans......

Pour l'anecdote, le super guitariste avec qui j'ai bosser hier m'a posé la même question et c'est vrai que je m'appuie énormément sur le chant ou la mélodie.
Il a trouvé ça bien a condition que je réussisse a mieux former mon oreille pour entendre les fois ou je suis faux sur un accord.

Voilà pour ce que je peux te répondre.

@+
Phil

avatar
harmophil

Masculin Messages : 562
Date d'inscription : 17/08/2009
Localisation : Le Creusot en BOURGOGNE

http://www.reverbnation.com/thewhywhy

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  rikaix le Sam 8 Jan 2011 - 22:33

scratch Reflexion :
a quoi sert d'apprendre et de réciter l'alphabet, on s'en sert jamais ainsi, tel que.
a quoi sert de former des syllabes, puisque ce sont des mots que l'on veut dire, autant apprendre direct quelques mots.
Apprendre des nouveaux mots cela ne sert à rien, je peux me contenter de faire des phrases avec ceux que je connais et tant pis s'ils ne définissent pas exactement ma pensée, je ne vais pas m'encombrer avec des mots trop compliqué (et puis hein j'ai pas envie d'apprendre).
Conjuguer les phrases ? pfffff m'en fout, on me comprend.
Maintenant que j'ai les mots, pourquoi m'encombrer avec la grammaire, la syntaxe et les règles, en sms on arrive a me comprendre et pis je suis pas le seul, et puis, le mime Marceau il parlait pas, ce qui ne l'a pas empêché d'être célèbre et puis y a eu plein d'analphabètes célèbres, hein ça prouve bien que cela ne sert à rien.
farao

Edit : Oops, ce post étant après le tien Harmophil, réflexion généraliste qui ne vise personne en particulier, juste pour faire un parallèle que j'aime bien faire et qui me fait réfléchir.
avatar
rikaix
Admin

Masculin Messages : 2071
Date d'inscription : 25/07/2009
Localisation : Aix en Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  jiceblues le Dim 9 Jan 2011 - 0:10

si ca peut t'aider ,PHIL ,j'accompagne un chanteur-guitariste qui fait de la chanson , donc ce ne sont pas forcement les grilles blues .Y'a meme une chanson sur la grille de minor swing(c'est pas compliqé en fait) et j'y arrive pas trop mal . En tout cas , il est content .Je pense que tu as assez d'oreille pour y arriver . écoute bien le chant et la guitare et suis les .ET une grille d'accords c'est simple a comprendre ,tu peux la suivre ,sans chercher la prouesse technique .JE crois que c'est ca le truc :pense MUSICAL ET AGREABLE ,meme si tu joues basique . Je pense aussi que te mettre au chant va bcp t'aider .Amitiés .
avatar
jiceblues

Messages : 2195
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : vayrac lot

http://www.myspace.com/jiceblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  JersiMuse le Dim 9 Jan 2011 - 2:16

Oui, ça peut très bien fonctionner le travail "d'oreille", au moins jusqu'à une certaine complexité harmonique.
Tant qu'on y passe suffisamment de temps, et qu'on développe suffisamment son oreille (et il faut en passer par là aussi pour la développer donc de toutes façons c'est un travail essentiel).
Le truc amusant c'est que dans le cas que tu décris, je me dirigerais d'abord vers une gamme justement par flemmardise. Parce que le fait de chercher des phrases et des notes possibles sans savoir où je suis me paraitrait trop fastidieux, trop long, trop compliqué. J'aurais l'impression d'aller bien plus vite en travaillant d'abord la gamme, déjà juste en la montant et en la descendant, puis en pratiquant quelques exercices dessus, puis en improvisant avec cette gamme sur un PB avec uniquement l'accord qui me pose problème, puis en jouant d'oreille sur le morceau (d'oreille, mais riche de ce que je viens de pratiquer sur la gamme).
Comme quoi, le flemmard n'est pas forcément celui qu'on croit Very Happy

Eh jicé, tu nous feras écouter ta version de minor swing ?

--------------------------------------------------------------------------------------------
Souffler n'est pas jouer.

www.jeromepeyrelevade.com
www.theoverblowers.com
avatar
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4165
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  Manip le Dim 9 Jan 2011 - 2:20

JersiMuse a écrit:(...)Et puis tout simplement, j'ai besoin après des exercices techniques ou théoriques, de ce plaisir simple et un peu animal : jouer n'importenawak à fond comme ça me vient, en essayant quand même de trouver un chemin autant qu'en me laissant guider par ce qui sort. C'est aussi un peu ce que tu exprimes Manip, non ?
Bref, je suis à fond pour !
En concert ou en jam, je suis plutôt dans le lâcher prise aussi, autant que possible, et là ... bin le résultat dépend vraiment des soirs du coup !!! Mais je préfère comme ça quoi qu'il arrive, pour plein de raisons qu'il est un peu long d'expliquer ici.
(...)

C'est bien ça oui !
En fait, pour préciser, mes propos ne sont en rien une critique de l'analyse, de la théorie (encore une fois j'adore ça !-) mais plutôt une critique de celui qui ne jurerait que par ça. Mais je n'en connais pas. C'est surement une peur sans fondement, incarnée dans une espèce de mauvais génie, père fouettard cauchemardesque qui n'existe finalement pas. Le grand méchant qui dit que tu DOIS apprendre toute la théorie avant de pratiquer.
Je dois avouer aussi que j'ai connu là réellement des enseignants qui pensaient comme cela, dans un autre domaine : le graphisme, l'art... "avant de démonter une montre, apprend à la remonter" "travaille, travaille, travaille ce que je te dis de travailler, ne pose pas de question... dans quelques années tu verras alors si peut être tu as du talent, et là tu feras peut être ce que tu veux. En attendant, tais toi et bosse ce que je te donne à bosser, moi je sais, pas toi !"
Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Mais en musique je n'ai pas connu ça. Certains, certaines ont déjà dit qu'ils avaient été dégoutées petits par des gens comme ça, mais ce n'est pas mon expérience.

Hors donc, depuis le tout début de ma découverte de la sphère musicale, avec l'harmonica diatonique (loué soit son nom pour cela !-) j'alterne les deux modes de ... travail, de pensée, d'approche.
Je fais de même sur la guitare en ce moment d'ailleurs.
Ce qui est génial, c'est que ces deux modes d'approches sont ultra complémentaires, ils s'enrichissent mutuellement.

Un exemple tout con en fait. Souvent il m'est arrivé de jouer sur un PB ou avec Dan des Full HD et de trouver, par "felling", en fait par hasard !-) Par gout diront nous, une phrase, un truc sympa. Je le note, dans ma tête ou mieux, sur un support moins volatile et je l'analyse ensuite (des fois, souvent avec votre aide directement ou indirectement d'ailleurs - loué soyez vous aussi !-). La théorie, l'analyse et son apprentissage viennent alors du jeu totalement libre, et j'apprends la théorie d'une manière totalement équilibrée pour moi à ce moment là.
Puis, cette analyse me fait forcément entrevoir d'autre possibilités sur cette petite phrase, elle m'amène à aller plus loin un fois que j'ai compris l'articulation théorique. Je l'expérimente alors, moi même puis en répète et cela booste ma "créativité" en jeu.
Puis, comme c'est en situation de jeu ou je me lache totalement en général, enfin au bout d'un moment, je trouve à nouveau quelque chose qui m'étonne...
et ainsi de suite.

Pour revenir au sujet initial, à sa partie "comment y parvenir" bin cela me parait être un excellent véhicule, c'est le mien en tout cas.
Pour la partie "Pourquoi on joue", en dehors de la génèse de chacun, ses motivations premières, et en dehors de la manière qu'on a de continuer, je dirais que pour moi ce qui me branche c'est l'impro, l'expression comme je l'ai déjà dit, mais dans le rapport à l'autre. C a d que l'expression pour moi même me parait futile et stérile, ce qui me branche c'est le rapport avec les autres musiciens et le rapport avec ceux qui écoutent. Ca ça me motive vraiment, il n'y a même plus que ça qui me motive, je n'arrive à peine à jouer avec un PB, je n'aspire qu'au réel en ce moment et à mon avis c'est partit pour très longtemps ! Jouer avec les autres et pour les autres, en rapport avec les autres personnes présentes. C'est la seule raison qui me fait continuer l'harmo maintenant et qui me pousse à le travailler pour donner et recevoir encore et encore

ouf

!-)

--------------------------------------------------------------------------------------------
L'un n'empêche pas l'autre
---------------------------------------------------------
tu es comme la saucisse Knacki en me rappelant qu'il ne faut pas passer à coté des choses simples... Phenol
avatar
Manip
Admin

Masculin Messages : 3426
Date d'inscription : 26/06/2009
Localisation : Caen

http://manip-road.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  jiceblues le Dim 9 Jan 2011 - 2:31

Ben , l'histoire , c'est que j'ai peut-etre un petit sens de l'impro , et des gammes , y'a longtemps que j'en fais sans le savoir , un peu comme Mr JOURDAIN fait de la prose ...POUR MINOR SWING , en fait , c'est une chanson de DID sur la grille , avec le meme tempo , etc ..Il a fait un texte et je place quelques notes et un solo ( c'est bénin bénin ) CA s'appelle la mégere , c'est dédié aux femmes .Bientot( fin janvier ) une vidéo live sur mon myspace avec 2ou3 morceaux ,a 4 et a2 , on va essayer d'y mettre la mégere ...
avatar
jiceblues

Messages : 2195
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : vayrac lot

http://www.myspace.com/jiceblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  jiceblues le Dim 9 Jan 2011 - 2:38

Manip a écrit:
JersiMuse a écrit:(...)Et puis tout simplement, j'ai besoin après des exercices techniques ou théoriques, de ce plaisir simple et un peu animal : jouer n'importenawak à fond comme ça me vient, en essayant quand même de trouver un chemin autant qu'en me laissant guider par ce qui sort. C'est aussi un peu ce que tu exprimes Manip, non ?
Bref, je suis à fond pour !
En concert ou en jam, je suis plutôt dans le lâcher prise aussi, autant que possible, et là ... bin le résultat dépend vraiment des soirs du coup !!! Mais je préfère comme ça quoi qu'il arrive, pour plein de raisons qu'il est un peu long d'expliquer ici.
(...)

C'est bien ça oui !
En fait, pour préciser, mes propos ne sont en rien une critique de l'analyse, de la théorie (encore une fois j'adore ça !-) mais plutôt une critique de celui qui ne jurerait que par ça. Mais je n'en connais pas. C'est surement une peur sans fondement, incarnée dans une espèce de mauvais génie, père fouettard cauchemardesque qui n'existe finalement pas. Le grand méchant qui dit que tu DOIS apprendre toute la théorie avant de pratiquer.
Je dois avouer aussi que j'ai connu là réellement des enseignants qui pensaient comme cela, dans un autre domaine : le graphisme, l'art... "avant de démonter une montre, apprend à la remonter" "travaille, travaille, travaille ce que je te dis de travailler, ne pose pas de question... dans quelques années tu verras alors si peut être tu as du talent, et là tu feras peut être ce que tu veux. En attendant, tais toi et bosse ce que je te donne à bosser, moi je sais, pas toi !"
Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Mais en musique je n'ai pas connu ça. Certains, certaines ont déjà dit qu'ils avaient été dégoutées petits par des gens comme ça, mais ce n'est pas mon expérience.

Hors donc, depuis le tout début de ma découverte de la sphère musicale, avec l'harmonica diatonique (loué soit son nom pour cela !-) j'alterne les deux modes de ... travail, de pensée, d'approche.
Je fais de même sur la guitare en ce moment d'ailleurs.
Ce qui est génial, c'est que ces deux modes d'approches sont ultra complémentaires, ils s'enrichissent mutuellement.

Un exemple tout con en fait. Souvent il m'est arrivé de jouer sur un PB ou avec Dan des Full HD et de trouver, par "felling", en fait par hasard !-) Par gout diront nous, une phrase, un truc sympa. Je le note, dans ma tête ou mieux, sur un support moins volatile et je l'analyse ensuite (des fois, souvent avec votre aide directement ou indirectement d'ailleurs - loué soyez vous aussi !-). La théorie, l'analyse et son apprentissage viennent alors du jeu totalement libre, et j'apprends la théorie d'une manière totalement équilibrée pour moi à ce moment là.
Puis, cette analyse me fait forcément entrevoir d'autre possibilités sur cette petite phrase, elle m'amène à aller plus loin un fois que j'ai compris l'articulation théorique. Je l'expérimente alors, moi même puis en répète et cela booste ma "créativité" en jeu.
Puis, comme c'est en situation de jeu ou je me lache totalement en général, enfin au bout d'un moment, je trouve à nouveau quelque chose qui m'étonne...
et ainsi de suite.

Pour revenir au sujet initial, à sa partie "comment y parvenir" bin cela me parait être un excellent véhicule, c'est le mien en tout cas.
Pour la partie "Pourquoi on joue", en dehors de la génèse de chacun, ses motivations premières, et en dehors de la manière qu'on a de continuer, je dirais que pour moi ce qui me branche c'est l'impro, l'expression comme je l'ai déjà dit, mais dans le rapport à l'autre. C a d que l'expression pour moi même me parait futile et stérile, ce qui me branche c'est le rapport avec les autres musiciens et le rapport avec ceux qui écoutent. Ca ça me motive vraiment, il n'y a même plus que ça qui me motive, je n'arrive à peine à jouer avec un PB, je n'aspire qu'au réel en ce moment et à mon avis c'est partit pour très longtemps ! Jouer avec les autres et pour les autres, en rapport avec les autres personnes présentes. C'est la seule raison qui me fait continuer l'harmo maintenant et qui me pousse à le travailler pour donner et recevoir encore et encore

ouf

!-)
avatar
jiceblues

Messages : 2195
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : vayrac lot

http://www.myspace.com/jiceblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  jiceblues le Dim 9 Jan 2011 - 2:43

excusez moi , j'ai merdé en voulant citer MANIP , c'est la phrase ou il dit que l'expression pour lui meme ne veut rien dire , etc je le ressens pareil , c'est pour ca que j'aime pas jouer tout seul ... voila ...sorry pour la bévue .
avatar
jiceblues

Messages : 2195
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : vayrac lot

http://www.myspace.com/jiceblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  TOUCH le Lun 17 Jan 2011 - 0:19

rikaix a écrit:scratch Reflexion :
a quoi sert d'apprendre et de réciter l'alphabet, on s'en sert jamais ainsi, tel que.
a quoi sert de former des syllabes, puisque ce sont des mots que l'on veut dire, autant apprendre direct quelques mots.
Apprendre des nouveaux mots cela ne sert à rien, je peux me contenter de faire des phrases avec ceux que je connais et tant pis s'ils ne définissent pas exactement ma pensée, je ne vais pas m'encombrer avec des mots trop compliqué (et puis hein j'ai pas envie d'apprendre).
Conjuguer les phrases ? pfffff m'en fout, on me comprend.
Maintenant que j'ai les mots, pourquoi m'encombrer avec la grammaire, la syntaxe et les règles, en sms on arrive a me comprendre et pis je suis pas le seul, et puis, le mime Marceau il parlait pas, ce qui ne l'a pas empêché d'être célèbre et puis y a eu plein d'analphabètes célèbres, hein ça prouve bien que cela ne sert à rien.

Voilà !.... On est en plein dedans !

C'est comme mike Brant qui chantait en Français sans en comprendre un mot, et d'autres qui chantent en Anglais "phonétique"...
C'est comme mes petits-enfants qui n'ont jamais appris l'orthographe mais ont servi de cobayes pour une "méthode globale" qui aura produit des illétrés à la pelle.
Et que penser de ces nouvelles méthodes en maths, avec l'utilisation exclusive de soustractions et additions et qui demandent 30 secondes pour trouver 4x25=100, alors que ma génération, avec ses heures de rabachage des tables et l'usage intensif du calcul mental le fait en 1/2 seconde...
J'ai connu l'époque de la règle à calcul, et je rigole en imaginant la génération actuelle, sans calculette, contraintes d'utiliser la merveilleuse et si moderne méthode simplifiée.
Mais ils ne sont en rien responsables, et j'éprouve la même frustration sur le plan musical.
Je joue "d'oreille", comme on parle Anglais en ayant écouté les Beatles...
Si je veux comprendre ce que je joue, ou ce que d'autres jouent, c'est mission impossible, faute d'avoir "les outils".
Je sais donc, que je serai toujours trés loin en arrière, limité par ma capacité d'analyse et de mémorisation, et que ma technique se trouvera vite bridée.
L'objectif sera, pour moi, avec des moyens limités, de faire peu mais le mieux possible.
Quelques accords et quelques notes bien placées sur un blues, c'est déjà un bonheur...

avatar
TOUCH

Masculin Messages : 2071
Date d'inscription : 04/12/2009
Localisation : 83, Juste sous le soleil...

https://www.youtube.com/channel/UCY4NRWzbfDiR5kmrbP9_JfA/feature

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pourquoi on joue ? Comment y parvenir ?"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum