Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  Chris59 le Sam 26 Déc 2009 - 22:31

Dans ce topic on ne traitera que des marques principales : HOHNER, SUZUKI, SEYDEL & HERING.

J'aimerai avoir votre avis sur le pourquoi du comment concernant HOHNER et sa stratégie commerciale...votre point de vue sur les autres marques et leur place sur le marché de l'harmo sont aussi les bienvenues...

Pourquoi HOHNER ne restreint-il pas sa gamme d'harmonica (arrivée des DELUXE, CROSSOVER,...) ?
Dans l'avenir, d'autres marques, récentes ou non, comme SUZUKI, HERING ou SEYDEL ne risquent-elles pas de mieux répondre aux besoins des "nouveaux harmonicistes" ?
avatar
Chris59

Masculin Messages : 414
Date d'inscription : 15/12/2009
Localisation : Nord (59)

http://my.zikinf.com/chrisderemaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  rougepied le Dim 27 Déc 2009 - 0:54

Chris59 a écrit:Dans ce topic on ne traitera que des marques principales : HOHNER, SUZUKI, SEYDEL & HERING.

J'aimerai avoir votre avis sur le pourquoi du comment concernant HOHNER et sa stratégie commerciale...votre point de vue sur les autres marques et leur place sur le marché de l'harmo sont aussi les bienvenues...

Pourquoi HOHNER ne restreint-il pas sa gamme d'harmonica (arrivée des DELUXE, CROSSOVER,...) ?
Dans l'avenir, d'autres marques, récentes ou non, comme SUZUKI, HERING ou SEYDEL ne risquent-elles pas de mieux répondre aux besoins des "nouveaux harmonicistes" ?
Je n'ai pas la science infuse et je ne suis pas dans les secrets de la direction générale de Hohner. Je ne donne que mon impression pour ce qu'elle vaut. Pour moi, Hohner a une avance historique très confortable donc pas beaucoup d'effort à faire. L'idée du Modular System a fait un four à mes yeux vu la difficulté de se procurer les pièces détachées.
Autre chose, quand tu parles de nouveaux joueurs, ne parles-tu pas d'un jeu moderne (utilisant les OB et un jeu politonal, par opposition à un jeu root) ? Parce que parmi les nouveaux, il y a une sacrée quantité qui n'aspire qu'à jouer root. On manque de vrais chiffres pour en parler mais j'ai quand même l'impression que les harmonicistes utilisant les OB restent une minorité, même s'ils sont de plus en plus nombreux.
Pour les joueurs root, la gamme Hohner convient bien. Et pour le jeu un peu plus moderne, Hohner sait faire( Meisterklass, Deluxe, Crossover et même Special20...)
avatar
rougepied

Messages : 618
Date d'inscription : 05/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  Chris59 le Dim 27 Déc 2009 - 1:06

Je demande uniquement un avis, un point de vue, une opinion de ceux qui découvre l'harmo ou des anciens sur les différentes marques d'harmo par rapport à HOHNER.
Oui, quand je parle des "nouveaux", j'inclus les débutants comme ceux qui laisse de coté le jeu "roots", pour ce concentré sur un jeu plus moderne, utilsant les OB contre un chromatique
...

J'ai vu arriver en magasin les premiers SUZUKI en 2001, je dois dire que j'ai été surpris de voir que finalement, ça a bien percé. Quant à SEYDEL, j'ai découvert cette marque il y a moins d'un an...j'ai vu arrivée HERING aussi par le biais du bouche à oreille en 2004, j'ai pu d'ailleurs testé le "vintage".
Il y a 10ans, quand tu débutais l'harmo, tu ouvrais la porte d'un magasin, tu sortais le porte-feuille et hop ! ton 1er HOHNER...maintenant, le choix est rude, voir technique et esthétique.

J'aimerais bien avoir un peu l'avis de tt le monde sur leur choix de marque ou modèle. Pourquoi avoir choisi HOHNER ou pourquoi l'avoir laisser de coté...
avatar
Chris59

Masculin Messages : 414
Date d'inscription : 15/12/2009
Localisation : Nord (59)

http://my.zikinf.com/chrisderemaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  Manip le Dim 27 Déc 2009 - 1:58

Hello,
c'est un sacré sujet que tu lances là Chris59, un sujet sacré même !-)
Par stratégie commerciale d'hohner il faudrait préciser ta pensée. Poses tu la question par rapport à l'évolution des modèles de cette marque ? Car niveau stratégie je pense que personne ne sait vraiment à quoi cela tient.
Je rejoins Rouge, ils ont une avance historique énorme qui leur confère à bien des égards une notoriété sur laquelle ils surfent... à tort peut être, comme on le lit parfois dans les commentaires des uns qui ont l'impression que Hohner s'endort sur ses lauriers, et, à raison dans le sens où cette notoriété n'est pas due au hasard, que s'ils ne s'agitent pas comme certains ils savent bouger lorsqu'il le faut.
Par contre, pour ce qui est de restreindre ou pas la gamme, je ne sais pas, il faut voir avec eux. Mais c'est vrai que en dehors du MB, MBdl, MBcross, Meister, Spe20 qui ont tous une vraie particularité, je ne sais pas pourquoi ils continuent de produire autant de "bas de gammes" (j'en oublie les noms des modèles).

Sur Seydel, tu as découverts il y a peu de temps, mais cette marque est très très ancienne. Elle était tout simplement basé en RDA, du coup on l'avait oublié en "occident" !-)
C'est du lourd, du solide, une vraie personnalité comme hohner en a une et je les trouve très créatifs. Malgrés les décennie d'obscurantisme ils ont su se diversifier et relever la tête in extremis. De plus la qualité est vraiment là.

Sur Suzuki... je vais peut être me faire des ennemis, mais je trouve tout simplement qu'ils font comme savent faire les asiatiques... ils s'inspirent... Ils améliorent certains aspects, sont très rigoureux, mais partent de la base des anciens. J'en veux l'exemple du ProMaster vs Meisterklass, du Manji vs 1847 + MB deluxe.
Ce n'est pas vraiment une critique, je connais bien la culture asiatique et japonaise pour m'y être intéressé de très près, c'est vraiment culturel cette inspiration.
Bref, ils sont très pointus niveau techno, mais il leur manque toujours un petit quelque chose qu'ils finiront par trouver.

Hering, mon avis est que la production est extrêmement inégale. J'ai plusieurs fois essayer des 1923 (?) et certains étaient pourris, mais vraiment pourris et dans tous les sens du terme "pourris" ! et d'autres que j'ai jugé d'excellent instrument


Ce qui est sûr, c'est qu'ils se tirent la bourre tous en ce moment, chacun avec leurs armes, et personnellement, je ne sais pas ce que cela va donner !-)

--------------------------------------------------------------------------------------------
L'un n'empêche pas l'autre
---------------------------------------------------------
tu es comme la saucisse Knacki en me rappelant qu'il ne faut pas passer à coté des choses simples... Phenol
avatar
Manip
Admin

Masculin Messages : 3426
Date d'inscription : 26/06/2009
Localisation : Caen

http://manip-road.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  rougepied le Dim 27 Déc 2009 - 2:37

Chris59 a écrit:maintenant, le choix est rude, voir technique et esthétique.

J'aimerais bien avoir un peu l'avis de tt le monde sur leur choix de marque ou modèle. Pourquoi avoir choisi HOHNER ou pourquoi l'avoir laisser de coté...
Mon avis très personnel sur les marques : j'ai choisi... de ne pas choisir.

J'aime, je préfère le son du diato au chroma,mais je veux toutes les notes (comme sur les autres instru dont je joue, basse, trompette...) Donc diato principalement.

J'oscille entre les 2 mondes, n'étant ni fan de blues ni fan de jazz.

Je ne suis pas marié avec Suzuki ou Seydel, même si j'aime beaucoup leurs modèles et qu'ils m'ont rarement déçu. Aucun modèle ne me fait l'effet d'une madeleine de Proust. Ma profession m'offre une aisance financière suffisante pour me permettre d'acheter le modèle que je veux dans la limite du raisonnable. Et puis j'aime bien changer et je ne suis pas sectaire.

Donc j'ai presque une série complète de Firebreath panachée de Promaster. Et puis quelques SP20, 2 Deluxe et 3 1847 (= 5541, lol)

En vrai, je suis plus attaché à des modèles qu'à des marques.
avatar
rougepied

Messages : 618
Date d'inscription : 05/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  Chris59 le Dim 27 Déc 2009 - 3:36

@ Manip : C'est trés interessant ce que tu dis là concernant la culture asiatique car effectivement dans l'automobile, l'électronique on retrouve cette inspiration, sans réelle innovation.

Concernant SUZUKI, à leur arrivée dans les magasins français, j'avais vu une pub sur à l'arrière d'un France Harmonica (ou sur la couverture, THOLLON est champion du monde d'harmo à trossingen...). Là, je me suis dit, ils ont de la gueule en rouge, bleu, noir ces harmos mais que valent-ils ?
Quelques années après, on voit qu'ils ont fait leurs adeptes. Certains ne jurant plus que par SUZUKI au point de balancer HOHNER comme de la m....
J'attends des retours de Pro-Hohner ayant passé sur Suzuki ou l'inverse.

Même si au niveau de l'harmo, or quelques concepts, on a atteint une certaine apogée technologique...

HOHNER continue a vendre du populaire, du "y'en a pour toute les bourses, tous les genres".
Sans compter leur harmo anniversaire et gadget (MB dorée, ou sommier plexi,...). Pourtant, certains modèles comme les CROSSHARP, BIG RIVER HARP ou PRO HARP, trois harmo à sommiers plastiques, pourrai se résumer à un seul. certes ils ont chacun une particularité, mais trop de détails ne tue t-il pas le détail ? Soit, beaucoup de pièces sont standardisés chez Hohner ce qu'il lui permet de fabriquer quelques modèles à la demande uniquement.
HOHNER préfère apporter une innov. de plus en créant un modèle que de rassembler ces deux choses là sur un seul et même harmo, voir d'en améliorer un...est-ce un tort ? regardons SEYDEL et sa petite gamme qui répond à toutes les bourses et les exigences pas le biais d'un seul harmo...

Je tente une chose, je contacte HOHNER et leur pose la question sur cette si grande diversité d'harmo.
avatar
Chris59

Masculin Messages : 414
Date d'inscription : 15/12/2009
Localisation : Nord (59)

http://my.zikinf.com/chrisderemaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  Piero le Dim 27 Déc 2009 - 4:03

Hum, ca me rappelle de longue discussion de soirée divers , euh d'hiver ... Very Happy
Je vais donner mon avis de débutant. Je suis loin d'avoir essayer tout les modèles de toutes les marques mais bon j'en ai tester un bon paquet.

Honer s'appuie sur une très grande renommé dans le monde de l'harmonica notamment avec le Marine Band. Personnellement je trouve que cette marque offre une palette très diversifié allant de la grosse daube à de super harmo. Je n'ai pas accroché sur la série MB et MB deluxe. Seul le crossover m'a plut , allez savoir pourquoi. Je trouve le meisterklass trop lourd et contrairement à beaucoup je trouve le SP20 sans âme. Tout ca n'est que purement personnelle et je fonctionne au coup de coeur donc rien de très objectif. Quand à parler de stratégie commerciale ! Peut être que cette marque peut donner l'impression de se reposer sur ses acquis quelquefois ! Mais honer reste honer ...

Suzuki , ça à été mes premiers harmos. J'ai eu presque toute la gamme. Je les trouvais super beau. Je n'utilise plus que mon firebreath, les autres dorment et devraient bientot être vendu. Je rejoins ce qui à été dit précédemment sur la startégie japonaise. Chaque harmo suzuki ressemble à un harmo d'une autre marque, est ce une stratégie commerciale, plutot une stratégie de production.
Seydel, je n'aime pas tout leurs harmos mais ils ont su se renouveler. Créer de super truc notamment le 1847 dont je suis fan. J'aime bien ce que dégage cette marque. Allez jeté un coup d'oeil ici au passage : http://harmonica.over-blog.com/article-11792641.html

Héring, je ne connais pas

Swan, sans commentaire

Brodur, j'aime de plus en plus cette "marque". J'aime ce retour à l'artisanat au produit unique, presque sur mesure ! Je suis attaché aux matèriaux noble : bois, corne os ... (je ne parle pas de l'influence sur le son des matériaux Very Happy ). C'est comme ca, je ne joue pas mieux mais j'aime les harmos sur lequel je joue. C'est un peu comme comparé un bureaux ikéa et un d'artisan : ils remplissent tout les deux le même rôle de bureaux mais sont ils aussi agréable ? (j'avais que ca comme comparaison javascript:emoticonp('Laughing')). De plus en achetant brodur on fait travaillé une entreprise francaise (aucun patriotisme la dedans).
Voilà. Je fonctionne beaucoup au coup de coeur. Je suis comme Rouge , plus attaché à des modèles qu'à des marques
Je retourne regardé la rélé y'a mickey qui joue de l'harmo sur M6 Very Happy


Dernière édition par Piero le Dim 27 Déc 2009 - 4:34, édité 1 fois
avatar
Piero

Messages : 465
Date d'inscription : 21/07/2009
Localisation : Languidic

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  harmophil le Dim 27 Déc 2009 - 4:21

A mon avis on ne connait pas vraiment la stratégie commerciale de Hohner car nous sommes incapables d'environner le marché de l'harmonica.
C'est quoi le marché mondial de l'harmo? il m'est avis que 90 % de harmos vendu le sont a des amateurs qui ne vont pas trop loin dans la pratique de l'instrument. Allez demander au magasin a côté de chez vous à qui il vend ses harmos. Je suis surpris par la réponse car il en vend plein alors que je sais que dans le coin on est que 2 ou 3 a jouer vraiment et en plus ce ne sont pas nous qui achetons.
Second point, ils fabriquent pour tous les pays et surement que chaque pays a ses préférences. Après c'est internet qui fait le reste et qui nous offre la possibilité d'acheter tous ses modèles.
Si vous allez chez le marchand du coin il n'a que 3 ou 4 ref maxi en diato. Après ce sont les chroma et les tremolo qui se vendent alors que je suis sur que si il y en 3 sur le forum qui savent comment ça marche ce sera beau.
Après c'est la stratégie de commercialisation qui fait la différence. Hohner distribue ses harmos en direct aux magasins et distributeurs. Susuki lui passe par un intermédiaire qui vend de tout et oublie de temps en temps l'harmo. Je ne parle pas de SEYDEL qui ne vend pratiquement pas en magasin.
Hohner reste surement le seul a fabriquer et distribuer ses produits et seul l'arrivée d'internet lui fait concurrence auprès du grand publique.
@+
Philippe
avatar
harmophil

Masculin Messages : 568
Date d'inscription : 17/08/2009
Localisation : Le Creusot en BOURGOGNE

http://www.reverbnation.com/thewhywhy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  Manip le Dim 27 Déc 2009 - 4:28

BIG RIVER HARP ou PRO HARP, justement, je pense que là dessus, Hohner pourrait faire un peu de ménage car leur gamme est effectivement un peu trop étendue pour une qualité médiocre (m'est avis)
Pour Suzuki, que certains se permettent de cracher dans la soupe d'Hohner qui les a nourrie depuis si longtemps, tant pis pour eux, ce n'est pas comme cela qu'ils prouvent encore une fois leur intelligence ni leur intégrité !-) Je ne cite pas de nom...
Suzuki déploie une énergie formidable, s'ils ne se perdent pas en route ils tirerons finalement leur épingle du jeu. Pour l'instant, ce qu'ils font me fait penser à un feu de paille pour tout dire. Par exemple, la série ProM, firebreath, Hammond ne devrait tenir que dans un seul vrai modèle. Le reste est affaire de marketing.
Les autres marques suivent, obligées, cette logique marketing, encore une fois avec leurs armes : Hohner et sa reconnaissance, son véritable savoir faire, Seydel avec sa créativité et son savoir faire spécifique, et hering avec l'humilité propre à sa jeunesse et sa spécificité géographique (pas plus que Suzuki en fait.. mais, quoique... !-)
Ce que je vois, pour revenir vers la question initiale, c'est que la stratégie commerciale de Hohner n'est pas si mauvaise, à partir du moment où 1- ils s'appuient sur leur expérience véritable et 2- ils arrivent à en tirer une véritable offre différenciante sans tomber dans le marketing forcené. Je parle du Cross et avant du MBdluxe, pas du 150e anniversaire en plastique ou des trucs signés... hmm

Sinon, Piero, comme tu le sais, Brodur est hors sujet !-) Mais j'imagine que tu t'es fait plaisir aussi à en parler héhé... plaisir partagé sois en sûr !-)
Ceci dit... la base d'un Brodur c'est Hohner et plus récemment, des sommier Seydel hihi

--------------------------------------------------------------------------------------------
L'un n'empêche pas l'autre
---------------------------------------------------------
tu es comme la saucisse Knacki en me rappelant qu'il ne faut pas passer à coté des choses simples... Phenol
avatar
Manip
Admin

Masculin Messages : 3426
Date d'inscription : 26/06/2009
Localisation : Caen

http://manip-road.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  Piero le Dim 27 Déc 2009 - 4:33

Manip a écrit:
Sinon, Piero, comme tu le sais, Brodur est hors sujet !-) Mais j'imagine que tu t'es fait plaisir aussi à en parler héhé... plaisir partagé sois en sûr !-)
Ceci dit... la base d'un Brodur c'est Hohner et plus récemment, des sommier Seydel hihi

Je le sais bien Manip , c'était plus un petit clin d'oeil Very Happy
avatar
Piero

Messages : 465
Date d'inscription : 21/07/2009
Localisation : Languidic

Revenir en haut Aller en bas

Aaaarfff ...

Message  rikaix le Dim 27 Déc 2009 - 5:03

Comment parler de stratégie commerciale pour un segment qui ne représente pas grand chose en volume de ventes et encore moins dans le poids du chiffre d'affaire global d'une entreprise.

Hohner vend des pianos droits, des orgues, des guitares, des flutes, des accordeons, des melodicas, des batteries, des méthodes, des accessoires ... etc etc
Hohner SA et hohner Sonnor AG sont détenteurs des marques Sonnor - Farfisa - Leem - Kawai - Walden - etc etc qui possèdent chacune un catalogue d'instrument et d'accessoires bien fourni pour chaque marque ...

Et en plus ... oui oui en plus de tout ça pour un poids de "Peanuts" : des harmonicas Very Happy en série

si on se réfère à cette étude : http://www.csfimusique.com/documents/pr%E9sentation%20tous%20publics.pdf
En terme de stratégie commerciale, la part belle serait plutôt réservée aux guitares - basses - batterie - cuivres -- ce qui parait logique (plus de ventes, plus de CA) ...

donc stratégie commerciale pour le segment harmonica :Aaaaarf ... j'ai des doutes. Idem pour suzuki, poids des harmos ... peanuts
Il y aura toujours des clients pour le prix proposé.

Estimons nous heureux, qu'en face de ces chiffres (minuscules) il y ait tout de même une dynamique, des nouvelles sorties, des évolutions et nous nous resterons à leurs yeux que des clients (celle là je l'ai volée à Sebastien Charlier Smile ) Et puis chacun doit faire ses expériences, les VRP multimarques c'est nous Very Happy Very Happy

PS : hors sujet ... Je n'arrête pas d'avoir des alertes virus /site malveillant venant de ad.yieldmanager.com sur chaque chargement de page du site DIATO ...
avatar
rikaix
Admin

Masculin Messages : 2072
Date d'inscription : 25/07/2009
Localisation : Aix en Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  Piero le Dim 27 Déc 2009 - 5:11

J'avais complètement oublié que honer produisait d'autres instru. En discutant l'année dernière avec Michel Pruvot (un accordéoniste picard), endorsé honer, il m'avait dit texto que les harmonicas pour honer ne représentait rien au niveau volume de prod. J'avais zappé ....
Quel marque ne produit que des harmos à part Seydel ? Hering ?
avatar
Piero

Messages : 465
Date d'inscription : 21/07/2009
Localisation : Languidic

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  Chris59 le Dim 27 Déc 2009 - 5:24

Des marques d'harmo mon Piero, il y en a une paire !!!
HOHNER, SEYDEL, HERING, SUZUKI, YAMAHA, TOMBO, SWAN, HUANG, BUSHMANN, etc...
Les principales étant les 4 premières.
Quand je parle de stratégie, bien entendu, on oublie le CA, on s'entend bien la dessus !!
Je pense plutot image de marque, choix, son et technique. Les 1000 et un modèles sur le catalogue HOHNER avec la dizaine de SEYDEL...
Concurrence entre un Meister Klasse, un Pro-Master MR350V ou un 1847 SILVER + ou un Aero Reed...
Mais ça réagit...
Pour ma part et relancer le débat, c'est sur que lorsque j'ai fait le choix de HOHNER, j'ai du chercher à tâton l'harmo qui me convenait et me plaisait. Je suis passé du MB MS au PH, GM, puis le BH, re MB MS et enfin MS trad (Deluxe en cours d'essai).

GM : Golden Melody / BH : Blues Harp / MB : Marine Band / PH : Pro Harp.
avatar
Chris59

Masculin Messages : 414
Date d'inscription : 15/12/2009
Localisation : Nord (59)

http://my.zikinf.com/chrisderemaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  rikaix le Dim 27 Déc 2009 - 5:50

Quand je parle de stratégie, bien entendu, on oublie le CA, on s'entend bien la dessus !!

Et bien non on ne s'entend pas là dessus Smile on ne peut discuter stratégie commerciale, catalogue et tout et tout et passer outre ces éléments déterminants ... Wink
Mais débâtez , débâtez; il me semble que ce débat n'aboutira à rien, mais il existera Very Happy
Vive l'harmo, poil au dos !
avatar
rikaix
Admin

Masculin Messages : 2072
Date d'inscription : 25/07/2009
Localisation : Aix en Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  Piero le Dim 27 Déc 2009 - 6:00

Chris59 a écrit:Des marques d'harmo mon Piero, il y en a une paire !!!
C'était pas ma question ! Ma question était quel marque ne produit "que" des harmos à part Seydel ?
avatar
Piero

Messages : 465
Date d'inscription : 21/07/2009
Localisation : Languidic

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  Chris59 le Dim 27 Déc 2009 - 6:25

@ Rikaix : Mauvaise langue Razz Very Happy on ne cherche pas forcemment à aboutir à qq chose mais à avoir le sentiment de chacun sur ce sujet. pig

@ Piero : je ne sais pas. Bonne question.
avatar
Chris59

Masculin Messages : 414
Date d'inscription : 15/12/2009
Localisation : Nord (59)

http://my.zikinf.com/chrisderemaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  rougepied le Dim 27 Déc 2009 - 7:00

Piero a écrit:
Chris59 a écrit:Des marques d'harmo mon Piero, il y en a une paire !!!
C'était pas ma question ! Ma question était quel marque ne produit "que" des harmos à part Seydel ?
Il me semble que Seydel appartient historiquement à Weiltmeister qui fabrique des accordéons.

Pour ce qui est de la prod' asiatique, j'ai l'impression que c'est un cliché qui ne tient plus depuis au moins 15 ans. Ce n'est plus vrai dans le matos hifi, plus vrai dans l'automobile, dans la téléphonie et l'électronique en général.
Suzuki propose un modèle a capot bois de série (même s'il est naze à mon gout) et il me semble que c'était le premier à proposer un diato semi-valvé.
Et proposer un sommier bambou, je ne trouve pas ça si innovant. À par Seydel pour les anches acier et le Configurator, qui innove encore et y a-t-il encore matière à innover ?
avatar
rougepied

Messages : 618
Date d'inscription : 05/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  Piero le Dim 27 Déc 2009 - 7:04

rougepied a écrit:
À par Seydel pour les anches acier et le Configurator, qui innove encore et y a-t-il encore matière à innover ?

Bonne question !!!!
avatar
Piero

Messages : 465
Date d'inscription : 21/07/2009
Localisation : Languidic

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  nain vité le Dim 27 Déc 2009 - 8:47

Je rejoins Chris pas mal de points, surtout le faite qu'il y a 10 ans, la seule marque c'etait un Hohner et que tu avait la légende dans tes mains.
Le soucis que j'ai eu est une baisse de qualité vers les années 2000, avec la prod délocaliser en chine si je ne me trompe pas. En tout cas , cela m'as incité a revoir mes critères et a changer de marque d'harmo. Je reste fidèle au golden mélody!

Le bon point est finalement l'apparition de pas mal de marque, et donc de choix. On voit des produit plus pousser, des techniques a voir ou revoir.

De plus, récemment le marché monte plus (2 livres sur l'harmonica cette année mine de rien), donc je crois que cette période n'est pas finie , et qu'il est dur de voir une stratégie. Enfin Hohner sponsorisera plein de joueur, comme d'autres marques.

Nain, my 2 cents.
avatar
nain vité

Masculin Messages : 40
Date d'inscription : 06/08/2009
Localisation : Près de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  SebCharlier le Dim 27 Déc 2009 - 12:24

Bonsoir,

purée il a dû s'en passer il y a dix ans Very Happy ...
Je ne sais pas si mes 2 cents vont apporter de l'eau au moulin mais je peux toujours vous relater un petit topo que j'ai pu me faire depuis mes débuts, d'avance courage pour le blaba Wink
Lorsque j'ai commencé début des années 80 il y avait déjà autre chose qu'Hohner : Huang de manière relativement anecdotique car peu importé ici (volontairement présent épisodiquement de la part de la marque d'ailleurs qui s'orienta rapidement sur l'entrée de gamme en proposant des séries de star performer revus à la baisse ainsi que des silvertone ou quelque chose dans le genre encore moins étanches et jouables que leur copie du golden melody, tout comme Yamaha qui ne tient pas à exporter ses harmo (de qualité tout à fait honorable) hors du Japon) et surtout Tombo avec ses Lee oskar et ses Folk Blues moins réputés (il y avait alors 2 importateurs français pour une seule et même marque, l'un importait le premier modèle et ses tonalités majeures, mineures, melody maker etc... et un autre qui n'avait que le Folk Blues). Ils se vendent aujourd'hui encore très bien (et feraient certainement rougir les challengers supposés dont on entend surtout parler sur le net) avec pourtant aucun français endorsé !
Il n'est pas dans la tradition d'Hohner d'entretenir un partenariat avec beaucoup de joueurs. Ils préfèrent jusqu'à présent connaître les gens et miser sur un éventuel long terme et sur des carrières sauf exception qui peut confirmer la règle. Dans les années 80, il y avait JJM en exclu pour ainsi dire, depuis les années 2000, il y a globalement 5 personnes endorsées pour la France dont 1 chromatique. Mais si l'on compte le nombre d'endorsés dans le monde, on atteint vraiment un chiffre important, certainement bien plus que chez la concurrence qui, même si elle déploie de gros efforts, reste de fait challenger.
Suzuki a bien changé depuis ses débuts. Pour ma part je les ai rencontré en magasin au début des années 90, importé par la société RBM à l'époque qui a commencé à tater le terrain en proposant des partenariats avec des joueurs. Michel Herblin a été l'un des premiers contactés mais ne semble pas avoir tenté l'aventure très longtemps, idem pour Marko Balland. Dès 1996, Charles Simon, VRP multi-card au réseau bien développé et connaissant tous les acteurs du milieu influença l'importateur français (spécialisé dans la banquette de piano) pour proposer des mini-contrats avec 3 joueurs, Joël Hanriot, David Herzhaft et bibi, chacun habitant une région différente, et jouant plutôt moderne si cela veut dire quelque chose... c'était leur ébauche de stratégie à l'époque : multiplier les demo en magasin pour activer la mayonnaise et les ventes, montrer qu'il y avait un nouveau challenger qui proposait globalement 3 ou 4 modèles dans toutes les tonalités + l'option des valves + les Hammonds (importés à l'époque uniqument en C, G et A). J'ai joué sur Pro master et Hammond jusqu'en 2003 date à laquelle je rejoins l'équipe Hohner et son nouveau président. Ils m'avaient contacté dès 98/99 voyant les demo Suzuki se multiplier mais je compris qu'ils attendaient que je sois un peu plus avancé disons... "hierarchiquement" (je suppose que ça a un sens pour un commercial, je ne cherche plus... je ne comprends pas toujours tout se qui se trame mais je perçois le concept Laughing ). A l'époque il n'y avait guère que JJM qui pouvait se targuer d'entretenir un partenariat privilégié (encore une fois ce n'est pas un jugement, mais juste un constat de l'époque que tous les harmonicistes pro pourraient je suppose confirmer).
Au début des années 2000, plusieurs joueurs confirmés a pu rejoindre leur rangs, la stratégie d'endorsement Hohner avait changé en douceur.
Seydel a une stratégie beaucoup plus agressive, mais c'est assez normal puisqu'ils sont archi challengers, ils proposent des choses, écoutent également les avis et conseils de joueurs pro, au moins autant que Suzuki je pense. Ils sont obligés d'avancer et de gérer autrement un marché qui ne leur est pas favorable au niveau de la distribution. Ils ne feront rien dans l'immédiat pour être présent en magasin, il y a trop à perdre en marge et ils misent sur l'explosion de l'achat underground internet (qui n'est plus underground pour 2 sous depuis une bonne douzaine d'année) et sur le crédit de certains joueurs à vanter leur mérite. Cette stratégie peut largement passionner des joueurs jouant déjà et ayant expérimenté pas mal de choses. En revanche un parfait débutant ne tombera pour ainsi dire jamais sur la marque. Il y a beaucoup plus de joueurs qui débutent que de joueurs qui jouent depuis quelques années. Une marque comme Hohner le sait bien, les autres également. Seydel semble porter sa stratégie sur la niche des amateurs passionnés qui se sentent délaissés par des stratégies de com relativement peu engageante de la part de ses concurrents les plus sérieux. C'est plutôt intelligent car ils font selon leurs moyens et ont compris que le grand public ne pouvait pas de suite être leur cible principale. Mais dès qu'Hohner sort un nouveau modèle, il y a réactivité, qualité et souvent ressouvenir du son d'antan... l'attachement au nouveau modèle arrive comme par magie (à part les anecdotiques XB40 et le marine Band MS qui a fortement déçu de part son manque d'étanchéité. Cela dit il est toujours intéressant de posséder des instrument à forte mise en action, pour le jeu "roots" notamment, comme l'a précisé Chris59)
Hering a cherché dès 2003/2004 des joueurs français susceptibles de représenter leur marque, force est de constater que l'importation n'est pas simple. D'après ChrisBrasil, il n'est même pas si simple que cela de les trouver là-bas (c'est bien cela?). Vu l'implantation laborieuse en magasin et le peu de buzz sur internet autour de leur modèle (et sans parler de la relative fragilité de leur anches), ils ne peuvent pas prétendre challenger quoiquece soit en ce moment face à la concurrence (en France).
Pour revenir sur Hohner, vous savez c'est très simple : le seul concurrent sérieux des années 80 était Tombo et ils n'endorsaient personne en France, puis vint Suzuki dans les années 90 en endorsant comme ils pouvaient selon leur moyens 2 à 3 joueurs. Seul David Herzhaft continue d'entretenir un partenariat privilégié depuis le début. Tout cela n'a pas incité Hohner France a changer sa stratégie en terme de sponsoring.
Hohner est un groupe qui ne vend pas que des harmonicas comme le rappelait Rikaix, ils ne peuvent pas avoir la même stratégie que des concurrents s'axant sur l'harmonica de manière plus radicale. L'alliage des anche est breveté chez toutes les marques. La qualité sonore de celles des Hohner est indéniable et permet de proposer nombreux modèles de qualité aux registres variés. Ils ont une grande longueur d'avance avec un passif important. C'est naturellement très bien pour le joueur que tout s'active un peu plus depuis une 10zaine d'année même si les acteurs principaux sont présents depuis bien plus. Ca ne change finalement pas grand chose à la donne en terme de chiffre car il me semble qu'on oublie très souvent lorsque l'on ne débute plus qu'il y a plus de débutants que de joueurs confirmés (et ce sera toujours le cas).
Tous les joueurs comprennent assez vite que le matériel ne reste qu'un medium au service de son propre son. Autant que le confort par rapport à ce qui est recherché en priorité confirme les intentions du joueurs, mais personne ne fera sonner un modèle de la même façon, Hohner et les autres marques le savent bien, c'est la raison pour laquelle ils ne chargent pas trop la mule sur le côté custom (à part Seydel qui est un peu obligé et avec les mésaventures que chacun a pu rencontrer de temps à autre). Il y a des tentatives, ce qui pourrait être apparenté à des choix stratégiques, mais le "out of the box nickel chrome" chez tout le monde demanderait un coût de production bien plus important, ce qui ferait perdre des points, sachant qu'il y a plus d'harmonicas qui sont vendus à des débutants qu'à des joueurs appréciant cet éventuel confort supplémentaire.
Suzuki semble booster sa com sur internet mais tout cela reste très sujet à ce qui va se dire sur un forum : il suffit que quelqu'un raconte qu'il altère plus facilement sur un modèle ou un autre pour qu'il y ait un pic de vente ponctuel... la marque sait que ça ne durera pas bien longtemps puisqu'il suffit alors qu'un triste sir explique que ce n'est qu'une question de réglage pour que chacun reparte à la case départ : que choisir ? Je pense sincèrement que les marques ont bien compris que seul (en dehors du crédit que leur apportent les enseignants et/ou les endorsés) le slogan et l'effet d'annonce comptaient, chacun jouant comme il peut selon ses moyens, bien indépendamment des modèles... Hohner ne veut pas rentrer dans ce jeu étant en tête depuis des lustres. D'où ce qui peut paraitre parfois comme un manque de stratégie. Pour ma part, ça me semble plutôt adapté pour l'instant.


Dernière édition par SebCharlier le Dim 27 Déc 2009 - 23:50, édité 2 fois
avatar
SebCharlier

Masculin Messages : 500
Date d'inscription : 21/07/2009
Localisation : Paris/Rennes

http://www.sebcharlier.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  rikaix le Dim 27 Déc 2009 - 22:21

wow study study
Merci Sébastien pour ces infos complètes, précises et quasi chirurgicales sur le marché et les petites infos sur le "off " qu'on ne peut pas connaitre.

J'ai juste envie d'ajouter mon sentiment, car je ne l'avais pas donné : Vu le prix d'un harmonica, on peut aisément faire ses propres expériences sans trop de risques et sans se laisser endormir par le chant des sirènes ou emporter par les effets du markéting viral. Cet instrument permet cela et ça je crois qu'ils l'ont bien compris (d'ailleurs les nouveautés ne dépassent pas 50 Euros en prix de vente, un positionnement qui n'est pas anodin, m'est avis Wink )
Pour ma part j'ai décidé d'un budget entre 30 et 50 Euros par harmonica, tous ceux qui entrent dans cette fourchette sont bons pour moi, peu importe la marque, de toute façon il n'y en a aucun (de série) qui soit au dessus des autres, pas de miracle (ils peuvent tous se régler, etc, etc ), donc, pour moi ce sera toujours le budget qui guidera mon choix Very Happy. (en prenant tout de même en compte, l'avis des utilisateurs sur la fragilité des anches et la conception des sommiers)
Le son, le timbre, pour moi cette notion est bidon, mais nous en avons déjà débattu Very Happy
avatar
rikaix
Admin

Masculin Messages : 2072
Date d'inscription : 25/07/2009
Localisation : Aix en Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  Manip le Dim 27 Déc 2009 - 23:26

ah ouais ! Là ça calme !-)

--------------------------------------------------------------------------------------------
L'un n'empêche pas l'autre
---------------------------------------------------------
tu es comme la saucisse Knacki en me rappelant qu'il ne faut pas passer à coté des choses simples... Phenol
avatar
Manip
Admin

Masculin Messages : 3426
Date d'inscription : 26/06/2009
Localisation : Caen

http://manip-road.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  chrisbrasil le Lun 28 Déc 2009 - 3:03

Oui c'est vrai Seb, il y a quelques temps encore, il n'était pas aisé de se procurer un harmo Hering au Brésil, enfin surtout si on souhaitait un modèle particulier et une tonalité choisie. Pourtant j'habite à 70 km de la société Hering où sont fabriqués les insruments.
Dans les présentoirs étaient présent les entrées de gamme comme le free blues, quelques blackblues et le vintage qui part son look a séduit beaucoup. Mais rarement dans toutes les tonalités.
La distribution étant principalement axée sur Sao-paulo.
Je ne parle même pas des harmonicas importés, les suzukis, Lee oskar, Seydel, introuvables en magasins (même dans la capitale), seul le MB Hohner est distribué à prix prohibitif du aux taxes d'importation.
C'est aujourd'hui un peu mieux toutes proportions gardées. Sans doute parce que les demandes ont augmentées, il y a un engouement accru pour ce petit instrument lié sans doute à la vulgarisation d'internet haut débit.
Et que d'autre part Hering a perdu son monopole, la société Bend a une démarche commerciale plus agressive et propose plusieurs modèles de diatoniques et de chromatiques.
Ils ont du essayé de s'implanter en France également car lors de mon passage à Major Pigalles il y a 3 ans ont m'en avait parlé.
Il n'y a aucun français non plus endorsés chez Hering, ce sont principalement des Brésiliens (Guimaraes, Otavio Castro), Argentins (Mariono Massolo) et Américains (Musselwhite par exemple).
avatar
chrisbrasil

Masculin Messages : 1207
Date d'inscription : 22/07/2009
Localisation : Brésil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  SebCharlier le Lun 28 Déc 2009 - 4:52

Merci Chris !
Il me semble que Charlie M. est chez Seydel non ? changerait-il tous les ans Laughing
En même temps chez Seydel il existe différents niveaux d'endorsement. Tant qu'on a pas le level "exclusivement sur", on peut jouer sur une autre marque, dans ce cas le joueur bénéficie juste de prix réduits sur le matériel, ce qui n'est pas si mal, je ne pense pas que C. Musselwhite ait encore envie d'acheter ses harmonicas, il fut chez tombo pendant un bon bout de temps dans mon souvenir...
mais là on parle de stratégie de joueurs et non plus de marques, scuse...
avatar
SebCharlier

Masculin Messages : 500
Date d'inscription : 21/07/2009
Localisation : Paris/Rennes

http://www.sebcharlier.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  chrisbrasil le Lun 28 Déc 2009 - 5:27

Oui c'est bien possible Seb, il n'y a pas si longtemps sa photo et nom faisait partie du catalogue.
Il y a même un chroma signé C Musselwhite, je ne sais évidemment pas quel était son niveau d'endorsement.
A présent, c'est vrai il n'apparait plus, mais on trouve Peter Madcat et Rod Piazza Laughing
avatar
chrisbrasil

Masculin Messages : 1207
Date d'inscription : 22/07/2009
Localisation : Brésil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stratégie commerciale d'HOHNER (harmonica)...et des autres

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum