Problème d'accordage

3 participants

Aller en bas

Problème d'accordage Empty Problème d'accordage

Message  chapax Ven 8 Mai 2020 - 8:29

Bonjour,

Je me casse les dents depuis trois jours sur l'accordage de mon diato (SP20 avec joints leakseal). Je travaille avec ClearTune sur mon smartphone mais j'ai les mêmes résultats avec un accordeur matériel Korg.

Les trois dernières lames soufflées (trous 8, 9, 10 - mi, sol, do aigus) étaient trop hautes d'une dizaine de cents environ.

Je lime la lame du mi, je teste, elle baissé un peu trop, je la remonte un poil, je teste et ça semble bon. Pareil pour les trois autres.

Le lendemain je reprends l'instrument, ces trois notes sont toutes de nouveau franchement trop hautes.

Aujourd'hui je travaille encore sur la lame du mi pour la descendre. Quand je teste, le mi est descendu mais le sol aussi alors que je n'y ai pas touché !
Je re-teste plus tard après avoir joué : les trois notes ont repris une bonne dizaine de cents vers le haut.

J'essaie pourtant de souffler doucement sans mettre de pression pour ne pas modifier la hauteur du son.

Comment faites vous en pratique pour tester la hauteur :
- avec ou sans les capots ?
- en soufflant doucement ou avec un débit de jeu normal ?
- avec des précautions sur la température de l'instrument ?

Si certains d'entre vous ont des tuyaux ça m'intéresse, parce que là je nage.

Pascal
chapax
chapax

Masculin Messages : 219
Date d'inscription : 22/10/2014
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Problème d'accordage Empty Re: Problème d'accordage

Message  vin Ven 8 Mai 2020 - 20:10

Chapax,

J'aurais tendance à penser que (comme pour la plupart des instrument à vent) la justesse est un peu différente entre l'instrument "à froid" et après un léger temps de jeu (typiquement sur les cuivres, la hauteur des notes à tendance à monter une fois le joueur bien chaud après s’être un petit peu époumoné), je pense donc que le phénomène que tu décris est donc normal.
Pour ma part j'accorde sans capot, après 2/3 min de jeu sur l'harmo en soufflant et aspirant de manière la plus neutre possible (débit d'air normal).

Je ne suis pas sur que ce soit la meilleur approche donc ça reste à prendre avec des pincettes en attendant une réponse d'expert plus étayé.

vin

Masculin Messages : 51
Date d'inscription : 28/04/2020
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Problème d'accordage Empty Re: Problème d'accordage

Message  chapax Ven 8 Mai 2020 - 22:05

vin a écrit:J'aurais tendance à penser que (comme pour la plupart des instrument à vent) la justesse est un peu différente entre l'instrument "à froid" et après un léger temps de jeu (typiquement sur les cuivres, la hauteur des notes à tendance à monter une fois le joueur bien chaud après s’être un petit peu époumoné), je pense donc que le phénomène que tu décris est donc normal.

Merci pour ta réponse.
Mais je ne crois pas que ce soit l'explication. Le phénomène que tu décris, je le connais bien ayant été trompettiste, est homogène sur l'instrument.
Là ça parait plus aléatoire et c'est surtout sur les notes soufflées aigües. D'ailleurs apparemment c'est à froid que les notes sont les plus hautes.

Je me demande si il n'y a pas un problème de condensation : quand je prends l'instrument froid la note est d'abord très haute puis baisse progressivement (et assez rapidement en fait) alors que je ne modifie pas ma façon de souffler, c'est peut-être parce que de l'humidité se condense et alourdit la lamelle.
Là c'était pour les lames soufflées.

Pour les lames aspirées correspondantes j'observe le phénomène inverse : si j'ai soufflé un moment dans le trou du mi aigu, le ré est plus bas qu'à froid ; mais si, ensuite, j'aspire un moment dans le même trou alors le ré remonte progressivement. Je me dis que c'est peut-être que la lame du ré a été alourdie par la condensation produite par mon haleine quand j'ai soufflé et qu'ensuite en aspirant l'air plus sec de l'extérieur a séché la lame.

J'ai lu que Pat Missin réchauffe l'instrument avant de souffler dedans pour que sa température soit supérieure à celle du corps humain afin d'éviter la condensation.

Je me demande aussi si le fait d'accorder les lames soufflées sans démonter les plaques, donc en courbant la lame temporairement pour la limer, peut faire que la lame ait besoin de temps pour reprendre son fonctionnement normal. Mais j'y crois pas trop.

Voilà, voilà.
chapax
chapax

Masculin Messages : 219
Date d'inscription : 22/10/2014
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Problème d'accordage Empty Re: Problème d'accordage

Message  begus Dim 10 Mai 2020 - 10:19

C'est très intéressant, comme discussion.
D'un point de vue physique , si le métal est froid, il est plus rigide ce qui expliquerait les notes trop hautes.
La condensation et l'allourdissement des lames, je l'ai aussi constatée, surtout si l'instrument a des jeux très serrés.
Moi, je triche, avant de jouer , je mets l'harmo sur le radiateur.
Il y a moins de problèmes en été...

begus

Messages : 399
Date d'inscription : 12/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Problème d'accordage Empty Re: Problème d'accordage

Message  chapax Dim 10 Mai 2020 - 11:46

begus a écrit:D'un point de vue physique , si le métal est froid, il est plus rigide ce qui expliquerait les notes trop hautes.

Ah, tu dois avoir raison, j'avais pas pensé à ça.

La condensation me semble quand même une piste à creuser pour expliquer ces phénomènes.
Ce qui est pénible quand on veut faire des tests pour comprendre ce qui se passe, c'est que ceux-ci doivent être très espacés : quand on a soufflé dans un trou il faut attendre un certain temps avant qu'il soit de nouveau froid et sec.
Et je pense que tous les joueurs ne rencontrent pas le problème avec la même intensité selon le taux d'humidité de leur salive.
chapax
chapax

Masculin Messages : 219
Date d'inscription : 22/10/2014
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Problème d'accordage Empty Re: Problème d'accordage

Message  chapax Dim 10 Mai 2020 - 21:17

Bonjour Begus,

J'ai encore réfléchi à ta remarque sur l'effet de la température sur la hauteur de la lame et je me demande s'il faut pas attendre un peu avant de tester la lame. Car si on lime la lame énergiquement, on peut augmenter sensiblement sa température donc la lame est plus chaude donc plus grave. Mais pour combien de temps ?

Reste à vérifier cette hypothèse...

(post modifié car j'avais commencé par dire des conneries)
chapax
chapax

Masculin Messages : 219
Date d'inscription : 22/10/2014
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Problème d'accordage Empty Re: Problème d'accordage

Message  begus Lun 11 Mai 2020 - 11:10

Salut Chapax, non tu ne vas jamais limer quelque chose d'aussi frèle qu'une lame d'harmo au point de la faire chauffer (puis, je suppose que tu rinces avant d'essayer, hein parce que ce n'est pas sur qu'il soit bon d'ingérer ou pire d'inspirer des particules de métal ).
Par contre la conductivité du métal fait que la plaque et les lames sont a température ambiante, le souffle les réchauffe et sans doute plus vite la lame que la plaque, c'est pourquoi par temps froid , la différence de température crée de la condensation au début, d'ou la necessité de chauffer l'harmo (surtout que c'est un des rares instruments ou il faut aussi aspirer = air frais =différences de températures).
La question que je me pose , c'est est ce que les lames acier sont moins sensibles (vu que le point de fusion de l'acier est largement supérieur) a des variations de chaleur que le laiton ?
J'aurais tendance a dire oui, j'ai des Yonbergs acier et ils sont constants (c'est a dire qu'avec moi, ils jouent faux toujours de la mème manière !^^).
Pour la petite histoire, j'avais envie d'un harmo a sommier alu et je trouvais les modèles trop chers.
J'ai donc sorti les outils et m'en suis fabriqué quelques uns (pas mauvais d'ailleurs, pour un début ) et outre les réflexions sur l'épaisseur du sommier etc, je me suis aperçu qu'il fallait les chauffer plus longtemps par temps froid car il y avait plus de condensation, par contre une fois chauds , il y en avait moins que sur un harmo "normal".
Le corps étant a 37° (et donc les mains tenant l'harmo), cela m'a semblé logique.
J'ai aussi constaté qu'il vallait mieux ne pas polir les conduits facon miroir car cela favorise la condensation et qu'un usinage "brut" crée de micro turbulences qui, au contraire , la retarde (souffle sur un miroir froid et tu comprendras ! ).
Idem pour la tenue de l'objet , si tu aimes une tenue bol assez fermée, cela favorise la condensation
Pour le reste (justesse de la note) je ne suis pas une référence a suivre et je pense mème...Disons philosophiquement ( Cool ) que le son du diatonique est peut etre unique parce que justement , il favorise la personalité du joueur en détunnant !^^ (c'est pratique!)
Maintenant, tu as dit etre équipé de joints, verifie l'accordage en comparant avec et sans (c'est ce que je ferais en premier...).

begus

Messages : 399
Date d'inscription : 12/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Problème d'accordage Empty Re: Problème d'accordage

Message  chapax Lun 11 Mai 2020 - 21:19

Bonjour,

Merci Begus pour ces infos. Ben y a du boulot visiblement si on veut creuser le sujet...

Tes remarques sur les lames acier m'intéressent. Il me semble que les Yonberg ont des lames Seydel. Même si j'ai adopté le SP20 j'ai aussi un Session Steel dont je ne joue pas mais dont la sonorité m'a toujours attiré bien que j'aie peur que ce soit plus difficile d'obtenir la même souplesse et le même moelleux qu'avec les lames laiton.
Je m'écarte un peu du sujet du post mais, puisque tu sembles avoir l'expérience des lames acier et être affuté sur le plan technologique, que penses-tu de ces lames niveau réglage, accordage et entretien ? Je pose la question car il m'a semblé que c'était plus difficile de régler le gap que sur celles en laiton et j'ai même eu des déboires avec une lame qui s'est ébréchée brusquement alors que je la limais pour la monter d'un demi-ton, mais peut-être est-ce juste manque de bol sur un exemplaire défectueux.
chapax
chapax

Masculin Messages : 219
Date d'inscription : 22/10/2014
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Problème d'accordage Empty Re: Problème d'accordage

Message  begus Mar 12 Mai 2020 - 0:48

Je n'ai pas vraiment grand chose a dire : j'avais un problème avec les Yonbergs au début et je me suis aperçu ensuite que cela venait du serrage de l'harmo.
Les lames sont tout aussi faciles a utiliser que le laiton et se règlent bien en gap, et l'accordage est a autour de 5/7 cent de la note juste sur tous les trous.
Par contre , le matériau étant plus dur , si tu veux effectuer un accordage , il vaut mieux utiliser un outil qui tourne vite (dremel pour moi ) avec une fraise pas très agressive et ça le fait avec moins de risques qu'une lime.

begus

Messages : 399
Date d'inscription : 12/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Problème d'accordage Empty Re: Problème d'accordage

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum