Le Deal du moment : -33%
Moulinex Multicuiseur Intelligent Cookeo+ 6L –
Voir le deal
175 €

Diatonique VS Chromatique

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  Paddy Chamber le Jeu 26 Mar 2020 - 7:57

Bonsoir Sébastien,

Merci pour cette réponse très argumentée.
En fait, je n'avais pas posé cette question dans le sens de vouloir opposer ces deux instruments mais par simple curiosité car, à vrai dire, quand j'ai débuter le diato, je ne savais même pas qu'il y avait la possibilité de faire d'autres notes que les altérations en plus de celles à l'origine de l'instrument. Et encore, "Altérations" était un mot rempli de mystère pour moi.
J'ai expliqué ( entre autre ) le contexte dans lequel ce questionnement m'est venu en lien avec un morceau de Thierry Crommen sur la méthode complète de JJ Milteau/Zlap/Crommen. Mais, c'est une question qui me revenait de temps en temps et, en insistant bien sur le fait que je recherchais plutôt des réponses sur les différences de techniques, de sonorités, de choix par rapport à telle ou telle envie de rendu etc plutôt qu'une réponse du style : " C'est lui le meilleurs ".
Je ne joue du diato que depuis bientôt 4 années et j'avais déjà 57 ans quand je m'y suis mis. Mais je m'intéresse à la musique depuis bien plus longtemps et pratique la guitare depuis l'âge de mes 18 ans.
Pour être tout à fait sincère, je ne m'imaginais absolument pas l'importance de la richesse de cet instrument avant de m'y intéresser. Je suppose que c'est pareil pour la majorité des gens ?
C'est aussi certainement pour cela que cette question m'est venue à l'esprit ?
Je me trompe peut-être mais, il ne me semble pas qu'il existe d'autres instruments où l'on pourrait avoir un tel phénomène ? ( Je serais peut-être contredit sur ce point ? )
C'est à dire, que ce soit l'instrumentiste qui modifie, par sa maîtrise, les "fonctions" ( je ne suis pas sûr que ce soit le bon mot ?) de l'instrument.
Par exemple, on peut faire sonner une guitare acoustique comme une électrique ( voire, un peu comme tout ce que l'on veut actuellement ) mais c'est la technologie qui le fait pas l'interprète.

C'est quand même un drôle de truc ce petit bout de chose qu'est l'harmonica diatonique.  Laughing


Amicalement,

Paddy
Paddy Chamber
Paddy Chamber

Masculin Messages : 126
Date d'inscription : 01/02/2018
Localisation : Entre Soissons et Compiègne

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  begus le Jeu 26 Mar 2020 - 10:39

Seb a dit "you have to play like a child" , ben c'est kesquejfais ! ^^
Pour Paddy le chromatique, c'est  comme une guitare avec frettes, le diato, c'est frettless...Comme certaines basses ou les violons...Bref tu n'as pas de cadre por choisir la hauteur de tes altérations ou overnotes (qui se bendent aussi...).
La tirette permet une certaine vélocité sans crainte de trompage, mais effectivement, le son...
Une copine avait voulu m'offrir un harmo pour mon anniv', je l'avais orientée sur un golden melody mais empapaouté par le vendeur et le coté "jouet" de l'objet, elle s'est ramenée avec un 16 trous a tirette...Au fur et a mesure que je découvrais l'objet, j'ai eu toutes les peines du monde a cacher ma (profonde) déception...Elle s'est ruinée, en plus... Neutral

begus

Messages : 225
Date d'inscription : 12/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  Antoine 69 le Jeu 26 Mar 2020 - 11:42

Bonjour Sébastien

Tu fais parti de ces musiciens qui ont amené l'harmonica diatonique à un niveau tel qu'on ne peut être qu'admiratif. Ce que tu décris sur les possibilités du diato est incroyable et tu le démontres dans tes CD.
Tu défends très bien le diatonique.

Je suis un amateur qui joue à son niveau du diatonique depuis longtemps.
je suis parti d'un constat me concernant > je n'arrive pas à bien jouer chromatique avec un diato (c'est mon avis sur moi même) et cela m'amène à apprendre à jouer du Chromatique sans laisser tomber le diato.
Il n'y a pas de faute rejetée envers autrui comme tu le penses. Juste un constat. Frustré oui car c'est pas faute d'avoir essayé. Ce n'est pas négatif que de se sentir frustré quand on arrive pas à faire quelque chose de bien.
J'ai travaillé la justesse des mes bends et encore aujourd'hui sans savoir qu'il y a 4 positions de la langue. je dois le faire de façon informel. Je suis surement passé à côté d'un enseignement essentiel pour progresser. La pédagogie des années 90 n'était pas la même que celle d'aujourd'hui. Est ce grave ? Non au contraire car j'ai trouvé un nouveau médium pour jouer les musiques que j'aime. J'y trouve MON compte et cela n'engage que moi.
Il se trouve que je le fais aussi par gout car j'aime beaucoup le son que produit le chromatique.


Je partage ton avis sur le fait que les passionnés sont souvent attachés au son et pas au rendu musical. L'apprentissage du chromatique me permet d'étudier la musique, l'harmonie etc. Je pense que je l'aurai fait de la même manière avec mes diatoniques si j'avais passé le cap technique.
Mon défit est de pouvoir un jour improviser sur des morceaux de bossa et des classiques de jazz et autres styles. Ca prendra le temps qu'il faut , j'y arriverai.


C'est vrai qu'on est dans un forum diato ou il est question de défendre le diato. Je ne l'ai d'ailleurs pas attaqué.
mais la question de Paddy Chamber est : faut il opposer le diato et le chromatique ?
















Antoine 69

Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 15/11/2013
Localisation : Est de Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  SebCharlier le Jeu 26 Mar 2020 - 21:33

Je suis confus les amis, je crains de ne pas avoir été assez clair vu vos réponses, et j'espère n'avoir froissé personne.

Paddy il y a plusieurs instruments où tu dois faire les sons en utilisant autre chose que l'instrument lui même : la trompette et le trombone pour ne citer qu'eux demandent à ce que tu crées le son avant de toucher aux pistons ou à la coulisse ; tu dois varier ta cavité buccale pour la guimbarde etc.
Pour les autres points je me suis rapidement attaché à tenter de répondre aux questions que soulèvent ta question, plus longuement que ta question même à laquelle Jérôme a répondu avec une concision plutôt élégante car au final si c'est une histoire de goût inutile d'argumenter plus.

Antoine je suis désolé j'ai complètement oublié le cas des joueurs appréciant d'être frustrés afin de mieux rebondir pour trouver d'autres chemins et finalement faire le sien. Je suis naïvement parti du principe que la majorité des joueurs est déçue de ne pas parvenir à ses fins et que cela occasionne d'autres choix qui peuvent aller de l'abandon de l'instrument à l'abandon de la pratique instrumentale, à l'abandon de la musique (si tant est qu'il fut question une seule fois de musique). C'est la raison pour laquelle la pédagogie se doit d'apporter tous les éléments permettant au plus grand nombre d'avancer vers ce à quoi ils aspirent et non des voies de garage qui alimentent le fantasme qu'un instrument n'est fait que pour ça ou ça. Je ne parlais pas de la pédago des années 90 (il y aurait beaucoup à dire mais je crains que cela ne dépasse le cadre du temps de confinement) mais des conseils auxquels on peut avoir accès facilement dorénavant et qui parfois empêchent le plus grand nombre d'avancer et contentent certains d'être sur le bon chemin tandis qu'ils ne parviennent toujours pas à leurs fins. On peut bien sûr s'autosatisfaire de ce que l'on sait déjà faire, c'est moteur, on peut aussi prendre le recul nécessaire qui permet de saisir le pourquoi du comment, l'un n'empêche pas l'autre. Tu conviendras Antoine que tout le monde n'a pas ta ressource, nombreux joueurs dans ton cas auraient abandonné. Je pense sincèrement qu'il est dommage de ne pas donner les clés à un maximum de joueurs. Si l'on sait altérer on sait faire une overnote. Je ne parle pas ici de justesse mais plutôt de timbre. On peut tout à fait être juste sur une altération en utilisant une technique qui ne permet pas d'obtenir l'overnote. Dans ce cas le timbre de l'altération est disons très typé et identifiable et il sera difficile selon les contextes et les morceaux de faire sonner musicalement l'histoire. Si cela fonctionne c'est très bien mais dans ce cas il ne faudra pas s'étonner que d'autres traits dans une musique improvisée un peu plus exigeante ne sortiront pas et l'instrument n'y sera pour rien, que l'on soit amateur passionné ou pro.
Donc oui je trouve ça plutôt grave de ne pas permettre à un maximum de passionnés de parvenir à leur fins en posant l'option que nombreux abandonneront, que d'autres estimeront que ce n'est pas possible puisqu'ils n'y arrivent pas, les mêmes profils oseront sûrement avancer que ça ne sonne pas de toute façon et qu'ils ont bien raison de ne pas y arriver (comme si c'était par choix) etc. Je ne dis pas que tu es dans ce cas là Antoine, je dis juste que la question de Paddy soulève tous ces points, rencontrés depuis plus de trente ans, chacun s'efforçant d'y apporter ses réponses selon son expériences, ses succès et ses échecs. C'est le jeu.
Tu sembles avoir dépassé le stade de la frustration et c'est tant mieux, je pense surtout à toutes celles et ceux qui risquent d'y plonger tête baissée à cause d'un manque d'exigence ou de négligences (parfois savamment distillées afin de garantir son pré carré) des informations proposées (gratuites ou payantes) et c'est ce qui continue de me pousser à donner des cours et d'écrire des ouvrages. Je ne dis pas qu'il n'y a qu'une solution et une seule voie qui serait celle que j'ai empruntée, loin de là, je dis juste qu'il y a des écueils très simples à éviter, un minimum de bon sens suffit ("le faites ce que je dis mais pas ce que je fais" n'est pas crédible). Et une fois ces obstacles évités, les chemins tracés sont clairement identifiés, ce n'est alors plus qu'une question de temps et tout le monde peut y arriver. Dans ce cadre, la question initiale de Paddy n'est qu'un lointain souvenir et chacun choisira son instrument en fonction de ses préférences (et non en fonction d'éventuelles limites de tel ou tel harmonica) en sachant qu'il pourra un jour jouer ce qu'il a envie de jouer et même plus que ce qu'il s'était imaginé.
SebCharlier
SebCharlier

Masculin Messages : 513
Date d'inscription : 21/07/2009
Localisation : Paris/Blois

http://www.sebcharlier.com

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  Antoine 69 le Jeu 26 Mar 2020 - 22:00


je suis aussi confus, Paddy ne voulait pas jeter un pavé dans la mare, c'est peut être moi qui l'ai fait en répondant surement maladroitement.
Je te sens un chouille contrarié , ce n'était pas mon objectif. C'est la faute à Paddy Chamber qui pose les mauvaises questions ;--)

Ceci dit je ne connais personne qui se statisfait de la frustration.




Antoine 69

Masculin Messages : 36
Date d'inscription : 15/11/2013
Localisation : Est de Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  JersiMuse le Jeu 26 Mar 2020 - 22:25

Ah mais la question est non seulement intéressante, mais récurrente, et je pense que la majorité des harmonicistes se la sont posée pour eux-même un jour ou l'autre. Elle a toute sa place ici, et les réponses apportées par les uns et les autres sont on ne peut plus enrichissantes pour tout le monde.

Pour la petite histoire, j'ai eu un cas assez rigolo il y a peu, et c'est pas la première fois que ça m'arrive.
J'ai un ami, excellent musicien, que je connais depuis longtemps, qui m'a vu et même programmé en concert, avec qui j'ai boeuffé 2 ou 3 fois, et qui me pose des questions sur les harmos Arkia, dont il a vu la publication sur Facebook.
et à mes réponses, il réalise : "ah bon ??? mais, tu joues d'un harmonica diatonique ??? t'as pas toutes les notes de base sur l'instrument ? ah bin ça alors, j'avais jamais remarqué !".
Du coup, il me demande comment c'est possible, comment ça marche et tout ça.
Je lui explique, et il finit par me demander : "et pourquoi tu joues pas du chromatique alors ?".
Et pourquoi je passerais au chromatique alors qu'à l'oreille il ne s'est jamais rendu compte que j'étais sur un diato ?
Razz

Je pense qu'il y a déjà un voile à lever d'entrée, a fortiori quand on discute avec d'autres musiciens : on est de fait sur un instrument qui est aussi chromatique qu'un harmonica chromatique, qu'un trombone, qu'une trompette, qu'un violon, ..., et qui a sa technique propre, comme tout instrument, que l'on maîtrise plus ou moins, dans plus ou moins de tonalités, comme tout instrumentiste.

hem, ok, moi aussi je m'écarte un peu du sujet d'origine Very Happy

--------------------------------------------------------------------------------------------
www.jeromepeyrelevade.com

www.arkia-harmonica.com
www.stageharmonica.com
www.theoverblowers.com
JersiMuse
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4432
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  SebCharlier le Jeu 26 Mar 2020 - 22:49

Même pas un chouille de cheveux de microbe Antoine :-) non c'est juste que j'ai cru te froisser alors que ce n'était pas mon intention, j'ai préféré éclaircir certains points qui, sans l'instrument en bouche et démonstration à l'appui peuvent paraître parfois abscons.
L'anecdote de Jérôme est parlante, j'en ai quelques unes du même genre avec le côté ubuesque décrit, c'est amusant, parfois frustrant, mais surtout amusant au final puisqu'il est assez simple de remettre les choses en place : le regard interloqué qui nous fait alors face vaut dix. C'est juste dommage de devoir prendre encore le temps d'expliquer que les deux instruments sont aussi différents qu'un sax l'est d'une trompette. Mais on ne peut pas en vouloir aux gens (peut-être un peu plus aux musiciens qui sont censés avoir les clés) de faire la confusion sachant que les deux modèles sont dénommés de la même façon :-)
SebCharlier
SebCharlier

Masculin Messages : 513
Date d'inscription : 21/07/2009
Localisation : Paris/Blois

http://www.sebcharlier.com

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  JersiMuse le Jeu 26 Mar 2020 - 23:06

ah ah oui il aurait dû avoir les clés : il a Stevie Wonder en guest sur certains de ses albums !!! affraid
(du coup, je pense que tu sais de qui je parle Wink ).

--------------------------------------------------------------------------------------------
www.jeromepeyrelevade.com

www.arkia-harmonica.com
www.stageharmonica.com
www.theoverblowers.com
JersiMuse
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4432
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  begus le Jeu 26 Mar 2020 - 23:40

Tout cela donne a penser : pour ma part je ne me considère pas comme musicien et en lisant la prose des pros, j'en viens a me demander, qu'est ce qui peut etre reconnu comme "musical"?
Et par qui?
Si on se réfère aux arts graphiques , la peinture par exemple, il y avait une fonction dans cette discipline.
L'art naif quie respectait pas la perspective (alors qu'a l'époque, les batisseurs étaient capable de batir des citadelles d'équerre) cédaient a la reproduction pure de la réalité pour exacerber a la fonction de représentation et se mettait au service de la symbolique religieuse , la population catholique étant analphabete la peinture pouvait etre comprise par la majorité de la population, bref l'art avait a la fois du sens et une fonction...
Puis cette fonction est devenue plus axée sur la réalité puisque les clients des peintres l'exigeaient (les nobles pouvaient se payer un portrait de famille) et au 16eme siecle , un rendu léché, la maitrise des effets de lumière, et plus tard, la mise en abime via les reflets étaient le top.
Puis et c'est là que ça devient intéressant, la photo apparait, et sa capacité de représentation force les peintres a chercher de nouvelles voies : l'argentique en noir et blanc demande des heures de pose?
Les impressionnistes sortent capturer l'extérieur et sa lumière, les fauvistes étalent la couleur, le temps de pose se réduit et la photo devient en couleur?
Les hyper-réalistes font des paysages en profondeur, plus nets que ce que la distance focale autorise a la photo...
La distance focale s'améliore?
Les peintres partent vers l'abstraction, et le sens et la fonction originelle de la peinture est abandonné, détourné...
Aujourd'hui on peut tout a fait faire de l'abstrait en utilisant la photo et l'art comptant pour rien demande au spectateur d'avoir le talent ou le niveau culturel pour "savoir interpréter " une oeuvre...
La musique peut elle avoir connu une évolution similaire?
Au départ, elle est soit festive,soit religieuse (les deux ne sont pas incompatibles), et les instruments et la musique sont productions locales.
Puis des menestrels ont commencé a parcourir les routes se specialisant petit a petit avec l'augmentation de la mobilité.
Puis, le catholiscisme  gagnant en pouvoir et unissant culturellement des territoires (bon, je passe sur les civilisations antiques qui avaient déjà fait un travail de classification, je la fais courte) la musique sacrée, puis savante, est codifiée (le "loup" etc...) et ses subtilités , appréciées par le public qui pouvait payer les musiciens, puis orchestres, etc...
Puis et c'est là que ça devient intéressant, la technique de l'enregistrement apparait.
La musique peut ainsi voyager et se répendre, se démocratiser au fur et a mesure que la population s'équipe.
Les styles apparaissent et sont classés par gouts par l'intermédiaire du systeme du marché.
L'amplification change la façon d'interpréter (chanteurs a voix vers crooners, guitare classique vers guitare électrique etc...) et les styles traditionnels de toutes les régions du globe coexistent avec de nouveaux genres se développant avec les techniques (effets ,synthés etc...).
Puis, finalement, la musique echappe aux pur spécialistes : comme la photo numérique a réduit a sa portion congrue le nombre de professionels officiant dans la discipline, la musique numérique comprenant tous les genres, s'échange désormais sans pouvoir rémunérer les pro qui en vivent...Jusqu'ici.
Seuls les concerts sont une source de revenus certains, désormais.
Aujourd'hui, beaucoup de gens sont en capacité d'acquérir, d'enregistrer, d'amplifier, d'innover, bref de produire des sons, encore faut il que leur activité soit reconnue comme "musicale" par des pros qui vont chercher le "loup".
Sur ce forum, les pros rappelent continuellement qu'il s'agit d'un travail, qui entre dans le code de la théorie musicale, qu'il faut respecter la hauteur des notes...Quel que soit l'intrument.
Ok, mais désormais, quel est le sens et la fonction de l'art musical?
La réponse est probablement multiple...
On voit des guitaristes électriques amateurs d'un niveau incroyable, maintenant, mais ils sont tout de mème noyés dans le flots des productions dont la transmission est mondiale.
La technique doit donc etre suffisante pour pouvoir jouer et etre a l'aise mais l'extrème technicité n'est pas non plus intéressante a long terme (elle est d'ailleurs condamnée a etre sans cesse dépassée...Dans quel but?)
L'impression que j'ai personellement , c'est un peu que tout a déjà été fait...
Mais...Je n'ai encore jamais entendu de morceau joué avec un diato avec de l'air blocking!^^
(vous la sentez, la contradiction?^^)
Qu'est ce qui est musical finalement?
Moi, je n'en sais rien mais ça me rend curieux !

begus

Messages : 225
Date d'inscription : 12/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  rikaix le Jeu 26 Mar 2020 - 23:54

oui, bon en même temps la majorité de la production musicale n'utilise pas d'harmonica et quand elle le fait c'est des samples, si je veux boeuffer je passe après 15 guitaristes, 8 pianistes et 6 saxs, et de toute façon sans ampli puissant on ne m'entendra pas à cause de ces gros bourrins de batteur et de guitaristes qui en mettent partout pour peu qu'il y ai en plus des chanteuses ... Je me sens un peu ridicule avec mon p'tit instrument au son aigrelet, mal timbré et aux notes plus ou moins fausses. Je joue chromatique soit , je ne rivaliserais jamais en terme de beauté de phrase avec le "true" legato d'un trait de sax, guitare, violon, trombone, etc. La meilleure question a se poser serait plutôt : pourquoi, avec ou sans tirette, choisir l'harmonica alors  ? clown
La prochaine Next Gen sera legato ! Razz
rikaix
rikaix
Admin

Masculin Messages : 2101
Date d'inscription : 25/07/2009
Localisation : Aix en Provence

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  SebCharlier le Ven 27 Mar 2020 - 0:12

La musique est juste l'art d'agencer les sons Begus, sa fonction sociale c'est à chacun d'en juger, et ça n'a aucun rapport avec sa technicité relative.
Tu parles de technicité extrême comme s'il y avait des joueurs qui insistent sur cet aspect. Personnellement je ne vais pas faire semblant de jouer pour rentrer dans le cadre de ce qui parait raisonnablement technique à certains : ça n'aurait aucun sens. La technique libère, j'aime me sentir libre et pouvoir jouer avec les musiciens qui me font confiance et avec qui j'aime interagir, je n'ai pas l'impression d'être plus technique qu'un autre. Je n'y suis pour rien : je travaille mon instrument comme n'importe quel musicien ce qui me conduit à bosser le son, la technique, le placement, l'harmonie, le sens de la mélodie, les intervalles etc. tout ce qui fait que l'on peut se libérer, quelle que soit la fonction sociale de ce qui sera produit.
Quant à l'Airblock il suffit que tu te procures quelques uns de mes albums ou que tu viennes en concert pour l'écouter, c'est pas plus dur que cela ;-) Je ne sais pas si les exemples de mon site sont encore disponibles.
SebCharlier
SebCharlier

Masculin Messages : 513
Date d'inscription : 21/07/2009
Localisation : Paris/Blois

http://www.sebcharlier.com

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  laurentHarp le Ven 27 Mar 2020 - 0:39

begus a écrit:
Aujourd'hui, beaucoup de gens sont en capacité d'acquérir, d'enregistrer, d'amplifier, d'innover, bref de produire des sons, encore faut il que leur activité soit reconnue comme "musicale" par des pros qui vont chercher le "loup".

Hum, pour ma part les pros que je connais ont un niveau d'exigence que je trouve raisonnable: jouer raisonnablement juste et dans le temps.

Franchement, cela serait ridicule de dire que sous prétexte de modernité ou d'abstraction c'est ok de jouer faux et pas en place.

Ce n'est pas "chercher le loup". C'est juste appliquer la grille de lecture minimum en musique.

Je ne dis pas qu'il faut chasser la moindre imperfection (cela rend la musique plus humaine), je parle de ceux qui jouent complètement faux et pas du tout en place.
Et il y en a malheureusement une myriade dans le monde de l'harmonica sous prétexte d'impossibilité technique et d'histoire de l'instrument.

Tout cela c'est du bullshit. Sebastien, Jérôme et bien d'autres ont prouvé qu'on pouvait jouer juste et en place avec un diatonique.

Le reste, ce sont de fausses excuses Smile
laurentHarp
laurentHarp

Messages : 559
Date d'inscription : 08/06/2011
Localisation : Région niçoise

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  begus le Ven 27 Mar 2020 - 1:16

La technique libère...Oui, je ne peux qu'etre d'accord...
J'ai commencé l'harmo (diatonique) en jouant du rock et du métal, et pour les gammes pentatoniques et les powerschords utilisés , je n'avais besoin que des altérations...Que j'ai trouvées tout seul.
Je jouais surtout quand il pleuvait dehors, pour me défouler, en sautant partout !^^
Ne vous moquez pas, ça m'arrive encore ! (en plus lourdeau, maintenant, hein!)

Le déclic a eu lieu lorsque j'ai vu Diabolo sur scène avec jacques Higelin...
Puis, j'ai commencé a un peu m'ennuyer avec l'harmo et a jouoter de temps en temps...
Jusqu'a ce que je tombe sur le forum et cette histoire d'overnotes.
Par défi, je m'y suis mis et j'ai assez rapidement trouvé un intéret, dans le cadre de ce que je jouais , au 6°.
J'ai donc persisté et ce qui s'est passé pour moi, c'est...Etant ado, je lisais beaucoup, et quand j'apprenais un nouveau mot, il se passait une chose étrange...Je constatais l'existence de ce mot, dans les journaux, radio etc...Alors que je ne l'avais jamais remarqué avant!!
Donc, oui, la connaissance élargit la perception, je peux en témoigner.
J'ai commencé aussi a m'enregistrer, m'appercevant que ce que j'entendais, n'était pas forcémment ce qui était joué... Rolling Eyes
Donc, regain d'intéret pour la maitrise de l'instrument.
Mème sensation que les mots pour les O.B...
J'ai ensuite essayé de jouer un peu de tout, adoptant la "roulette russe": tu ouvres ta bibliothèque sonore, ferme les yeux, tu fais rouler...Ta roulette de souris, tu double cliques...Et tu dois jouer le morceau sélectionné (il y a de tout dans mon répertoire)
Progressant un peu dans la reproduction, j'ai ensuite essayé de "faire mon truc"...Et je me suis rendu compte que je suis complètement perdu a ce niveau...
Pour moi, il s'agit d'un hobby, je n'ai nulle intention de faire quoi que ce soit de particulier, j'aimerais juste...Produire des sons moins ridicules!^^
La technique libère...Ouais, il faudrait que je pense a essayer un custom, pour voir si cela peut m'ouvrir une porte (c'est vrai qu'utiliser les O.D reste un problème) et m'offrir des albums (parce que là ou je suis frustré, c'est que les exemples ne sont pas légion et la mojorité de la musique que j'écoute n'est pas faite par des joueurs de diato...), bref investir n'est pas tout a fait ma conception de la libération...
Cela dit, venant d'un joueur pro, je comprends tout a fait qu'il faut défendre son bout de gras et ayant écouté quelques bribes tout de mème, je considère ça comme justifié.
Mais bon, la pratique sociale de l'instrument (entre un type qui veut se faire plaisir et un pro hyper- spécialiste comme THE mister Charlier) compte quand mème, hein!
Il y en a un qui sait ce qu'il faut faire et se perfectionne , l'autre qui n'est qu'un suiveur.
OK, je passe les O.B les plus courants et j'essaie de comprendre la théorie (pas facile) , est ce que ça suffit pour se considérer comme musicien?
Non.
J'ai mème l'impression en regardant la production de certains (pas forcémment harmoniscistes )techniquement très forts mais dont la production ne me plait pas , que ça ne change pas grand chose...

begus

Messages : 225
Date d'inscription : 12/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  SebCharlier le Ven 27 Mar 2020 - 1:37

merci pour ces précisions Begus, sur ton parcours et ton approche.
Loin de moi l'idée de défendre mon bout de gras, sinon je t'aurais indiqué direct Bluesy Vol.1 où il y a nombreux exemples d'Airblock en Blues :-), et je pense qu'il serait bien plus judicieux, si j'avais un intérêt commercial dans l'histoire, d'être on ne peut plus présent sur ce forum et autres réseaux sociaux, d'organiser des lives et j'en passe afin éventuellement de défendre ou de présenter ce que je propose. Il n'en est rien, si je faisais ça pour l'argent je ferais bien autre chose de plus mercantile et efficace (je précise bien évidemment ici que je ne prétends pas que mes confrères font des lives pour l'argent en cette période singulière). Je ne me plains pas du tout Begus mais tu peux me croire, mon intervention n'était pas de l'ordre de cette intention.
Bref, la technique libère c'est un fait, elle demande de l'investissement, parfois en sonnante et trébuchante mais pas seulement. Cet investissement fait gagner du temps et nous permet de nous faire plaisir dans les meilleures conditions. Prendre du plaisir étant selon moi le premier critère, bien avant le fait d'être pro ou pas. Ca parait naïf dit comme cela mais j'y crois dur comme fer. Et pour revenir à la question de Paddy, j'ai senti très vite que je prendrais plus de plaisir sur un diatonique.
SebCharlier
SebCharlier

Masculin Messages : 513
Date d'inscription : 21/07/2009
Localisation : Paris/Blois

http://www.sebcharlier.com

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  JersiMuse le Ven 27 Mar 2020 - 1:44

oh oh, dans l'temps on criait au troll pour moins que ça ah ah Very Happy
le seul truc c'est que c'est absurde en fait comme débat.
y'a rien à investir, ni pour s'équiper puisqu'on peut acquérir la technique nécessaire sur des harmos d'usine, ni pour écouter alors là, aux temps de Spotify & Youtube, c'est un comble d'expliquer aux musiciens qu'ils viennent "défendre leur bout de gras" alors qu'ils ne sont pas payés pour la musique qu'on trouve à foison sur la toile.
soit dit en passant, quand ces "pros qui défendent leur bout de gras" arrêteront d'enregistrer justement parce que plus personne n'achète de musique, il va falloir se résoudre à ne plus écouter que ce qui peut se diffuser gratuitement. Et là, on reparlera de liberté. Bon courage !

on veut tous se faire plaisir, ça n'a rien à voir avec le niveau, et on devrait tous avoir la volonté de faire ce qu'il faut pour que ce qu'on joue soit plaisant à écouter. il me semble.
si t'écoutes quelqu'un chanter comme une casserole, je ne pense pas que tu y prennes beaucoup de plaisir, et si cette personne s'inscrit sur un forum pour demander des conseils, c'est donc qu'elle cherche à savoir comment progresser, et sans doute qu'à ce moment là tu lui conseilleras d'acquérir un peu plus de technique, même si elle n'a pas l'intention de devenir une diva et qu'elle veut juste "s'amuser".
enfin, je suppose.
et si cette personne te réponds que tu cherches juste à défendre ton bout de gras, bin ok, tu perds ton temps.

--------------------------------------------------------------------------------------------
www.jeromepeyrelevade.com

www.arkia-harmonica.com
www.stageharmonica.com
www.theoverblowers.com
JersiMuse
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4432
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  begus le Ven 27 Mar 2020 - 2:19

Mince, je ne voulais pas froisser les susceptibilités, mais...C'est ce que j'ai fait...
Loin de moi de vouloir dénigrer vos intentions pédagogiques, les pros, au contraire et j'en profite pour vous remercier de votre écoute !!!
Et méa culpa, je n'ai pas mis assez de formes a ce que je disais.
Et ce que je disais c'est que plus on apprend sur la musique ,et comment elle est produite , plus on est capable d'apprécier ce qu'on écoute, donc...Vous.
Et oui, le système actuel est que vous produisez et que nous, on acquiert (dans le cadre de nos possibilités et de notre budget) , il n'est absolument pas choquant que sebastien Charlier me conseille d'acheter des albums dans ce cadre, pour moi.C'est normal.
Et puisque la musique se télécharge allègrement, il n'est pas inutile de ne pas diffuser d'oeuvres gratuites...
Mais bon, j'ai connu l'époque des cassettes magnétiques, qu'on s'échangeait , on s'ingéniait, a l'époque a faire les meilleures compils et pour cela...On finissait par acheter des disques !^^
Le secteur n'était pas en crise, encore.
De son coté, le consommateur pouvait accéder a (la plupart) de ses envies...
Pour en revenir a la musicalité, je me demande si ce n'est pas cela, le secret : interagir en live avec un auditoire...S'adapter, recommencer, évoluer par soi-mème...
Et, Jersi, crois-moi, j'ai essayé de concilier l'O.B du 1° et jeu naturel, vraiment, mais je n'y suis pas parvenu.
Et je vais me mettre au vernis pour les O.D.
Mais, en jouant sur des Brodur et en commercialisant l'Arkia, tu sembles aussi reconnaitre que les harmos d'usine ont des limites...

begus

Messages : 225
Date d'inscription : 12/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  JersiMuse le Ven 27 Mar 2020 - 2:35

C'est certain qu'ils ont des limites, et je ne retournerais pas sur ces harmos pour autant. Je dis juste qu'ils ne sont pas indispensables. Là encore, c'est pareil pour tous les instruments.
Pour quelqu'un qui commence un instrument, on conseille en général un prix moyen de gamme (les entrées de gamme sont souvent injouables, dommage pour un débutant qui aurait justement besoin de confort et d'efficacité).
Rarement parce que le haut de gamme n'est pas intéressant pour un débutant, mais parce qu'un débutant n'a pas envie de casser sa tirelire alors qu'il ne sait pas encore s'il va vraiment accrocher sur l'instrument.
Sur ces instruments moyen de gamme, on peut déjà tout jouer.
Et puis si ça devient une passion, et qu'on en a les moyens, on passera à du haut de gamme, pour avoir le plus de facilité et de confort possible, et avoir un son plus riche aussi.
Si on n'en a pas les moyens, c'est pas un drame non plus, et ça n'empêchera jamais quelqu'un de continuer à progresser et de proposer de superbes choses s'il en a les capacités.
La seule différence entre un harmo et les autres instruments, c'est que le haut de gamme sur un harmo coûte entre 2 à 10 fois moins cher qu'un moyen de gamme sur la plupart des autres instruments.
Mais la logique est la même.

--------------------------------------------------------------------------------------------
www.jeromepeyrelevade.com

www.arkia-harmonica.com
www.stageharmonica.com
www.theoverblowers.com
JersiMuse
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4432
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  JersiMuse le Ven 27 Mar 2020 - 2:38

PS : le 1° viendra, ne t'en fais pas, la langue continue de se muscler, le tout est d'y revenir de temps en temps, quant aux OD, le vernis me semble indispensable, clairement.

--------------------------------------------------------------------------------------------
www.jeromepeyrelevade.com

www.arkia-harmonica.com
www.stageharmonica.com
www.theoverblowers.com
JersiMuse
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4432
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  begus le Ven 27 Mar 2020 - 3:00

Ha mais, je ne laisse pas tomber !^^
Mais voilà, la vie est ainsi faite que quand tu as un fils guitariste qui est un bon gars, qui réussit dans ses études et qui aimerait bien une Les Paul, tu te saignes pour la gibson et tu restes condamné aux sp20 a 26 euros chez Thomann !^^
Après, tu le pourris sur le solo de "another brick in the wall" avec ton ch'tit instrument (les doubles bends, c'est dur a la guitare mais sur un diato, c'est que du bonheur , merci Gilmour! ^^), et il se demande pourquoi tant de haine...C'est la vie!^^

begus

Messages : 225
Date d'inscription : 12/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  JersiMuse le Ven 27 Mar 2020 - 3:01

ah ah ! Very Happy

--------------------------------------------------------------------------------------------
www.jeromepeyrelevade.com

www.arkia-harmonica.com
www.stageharmonica.com
www.theoverblowers.com
JersiMuse
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4432
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Diatonique VS Chromatique  - Page 2 Empty Re: Diatonique VS Chromatique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum