Steven de Bruyn et les accordages exotiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Steven de Bruyn et les accordages exotiques

Message  bao° le Dim 28 Fév 2016 - 10:36

ça parle de l'accordage "espagnol", de l'accordage "major seven tuning", de "chinese sheng tuning, "de musique berbère, d'harmonica basse

Y a un passage de tongue blocking et d'effets vraiment pas mal

Pour lui, le monde des overblows est un monde à part
En tout cas, je trouve son approche très intéressante

avatar
bao°

Masculin Messages : 216
Date d'inscription : 14/09/2015
Localisation : aix en provence

https://www.youtube.com/user/baobazz/videos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Steven de Bruyn et les accordages exotiques

Message  JersiMuse le Dim 28 Fév 2016 - 20:31

Oui, c'est intéressant, mais c'est radical comme choix.
Je veux dire qu'il faut oublier l'idée de jouer d'oreille (et donc dans une certaine mesure, oublier de vouloir faire d'un chant intérieur quelque chose qui se projette à l'extérieur).
A chaque instrument, il faut avoir ses plans, et tu ne peux jouer que là-dessus car il y a trop de combinaisons pour savoir réellement jouer de tous, donc c'est un jeu d'automatismes.
Et si tu joues avec d'autres musiciens, il faut qu'ils restent tout le temps dans une unique idée harmonique, sinon tu pars aux fraises à chaque changement. S'ils changent ne serait-ce qu'une note dans un accord, t'es déjà pas bien à mon avis...
Du coup, ça transforme le musicien en faiseur de sons. Et pourquoi pas, ça n'empêche pas de faire des choses très chouettes, comme il fait d'ailleurs, mais je maintiens que c'est un choix radical et qui impose des limites assez drastiques.

--------------------------------------------------------------------------------------------
Souffler n'est pas jouer.

www.jeromepeyrelevade.com
www.theoverblowers.com
avatar
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4110
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Steven de Bruyn et les accordages exotiques

Message  bao° le Lun 29 Fév 2016 - 0:14

Je suis d'accord avec toi, sur le côté "faiseur de sons"

Je pense que ces accordages exotiques constituent une option intéressante afin d'intégrer ponctuellement une ambiance particulière.

Rares sont les harmonicistes qui naviguent entre plusieurs sortes d'harmonicas : diatos, chromas, accords, basse

Je trouvais le morceau posté sur le lien http://diato.forumactif.com/t4872-weeping-widows très intéressant : le morceau tournait autour d'une seule tonalité, pour lequel l'harmoniciste choisit un accordage en mineur harmonique, puis, à la fin, il se saisit d'un richter pour conclure avec un petit arpège augmenté.

On pourrait imaginer que dans un morceau, par exemple comme night in tunisia, le musicien accomplisse un solo sur son richter qui constitue pour lui l'accordage de référence, puis intègre une petite ambiance "harmonique" avec un harmo en D mineur harmonique. On est là dans le côté faiseur de sons. En même temps, cela permet à l'harmoniciste d'enrichir sa prestation et d'élargir l'univers de sons et d'atmosphères.

De même, j'ai trouvé l'itw faite par Patrice Rayon auprès de Bruno Rouillé très intéressante, en cela qu'elle montre un harmoniciste qui n'est pas diato-centré, mais qui choisit un harmonica basse, chroma, ou un diato en fonction du rendu souhaité

Au sein de ce que l'on peut appeler la "nouvelle génération de l'harmonica diatonique" [♫ tadam ♫], un des objectifs poursuivis par les harmonicistes - mais que ne comprennent en fait que les joueurs d'harmonica - c'est d'interpréter un morceau polytonal sur un seul harmonica diatonique (en Do si possible). Perso, je trouve ça plutôt pratique parce que ça évite de se trimbaler plein d'harmos et tout; mais d'un autre côté, on se prive d'employer différentes espèces d'harmonicas.

Je débute peu depuis l'harmonica à accords et j'adore ça. Aussi, je compte me lancer dans l'harmonica basse dans un futur plus ou moins proche. Rien que le son brut, ample, et malléable de l'harmonica basse m'attire, sans compter les possibilités que cela offre du point de vue de l'accompagnement. Après, c'est vrai que c'est un peu encombrant  Very Happy

Ce qui est dur, c'est que rien qu'un accordage comme le richter nécessite un boulot énorme. C'est d'ailleurs pourquoi la plupart des diatonistes ne concentrent leur travail que sur un accordage. Mais toute cette constellation d'harmonicas bizarres qui existent et qui présentent des particularités revigorantes, c'est quand même génial. Il y a de quoi s'amuser.

Comme tu dis, Jersi, il y a un côté "faiseur de sons". Pour aller plus loin, je trouve même qu'il y a un côté "sorcier" qui n'est pas sans me déplaire.


Dernière édition par bao° le Lun 29 Fév 2016 - 1:43, édité 1 fois
avatar
bao°

Masculin Messages : 216
Date d'inscription : 14/09/2015
Localisation : aix en provence

https://www.youtube.com/user/baobazz/videos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Steven de Bruyn et les accordages exotiques

Message  bao° le Lun 29 Fév 2016 - 0:26

Je suis d'accord avec toi, sur le côté "faiseur de sons"

Je pense que ces accordages exotiques constituent une option intéressante afin d'intégrer ponctuellement une ambiance particulière, mais difficile d'en faire les accordages de référence, à moins d'une transition assez radicale

Rares sont les harmonicistes qui naviguent entre plusieurs sortes d'harmonicas : diatos, chromas, accords, basse

Je trouvais le morceau posté sur le lien http://diato.forumactif.com/t4872-weeping-widows très intéressant : le morceau tournait autour d'une seule tonalité, pour lequel l'harmoniciste choisit un accordage en mineur harmonique, puis, à la fin, il se saisit d'un richter pour conclure avec un petit arpège augmenté.

On pourrait imaginer que dans un morceau, par exemple comme night in tunisia, le musicien accomplisse un solo sur son richter qui constitue pour lui l'accordage de référence, puis intègre une petite ambiance "harmonique" avec un harmo en D mineur harmonique. On est là dans le côté faiseur de sons. En même temps, cela permet à l'harmoniciste d'enrichir sa prestation et d'élargir l'univers de sons d'atmosphères.

De même, j'ai trouvé l'itw faite par Patrice Rayon auprès de Bruno Rouillé très intéressante, en cela qu'elle montre un harmoniciste qui n'est pas diato-centré, mais qui choisit un harmonica basse, chroma, ou un diato en fonction du rendu souhaité

Au sein de ce que l'on peut appeler la "nouvelle génération de l'harmonica diatonique" [♫ tadam ♫], un des objectifs poursuivis par les harmonicistes - mais que ne comprennent en fait que les joueurs d'harmonica - c'est d'interpréter un morceau polytonal sur un seul harmonica diatonique (en Do si possible). Perso, je trouve ça plutôt pratique parce que ça évite de se trimbaler plein d'harmos et tout; mais d'un autre côté, on se prive d'employer différentes espèces d'harmonicas.

Je débute peu depuis l'harmonica à accords et j'adore ça. Aussi, je compte me lancer dans l'harmonica basse dans un futur plus ou moins proche. Rien que le son brut, ample, et malléable de l'harmonica basse m'attire, sans compter les possibilités que cela offre du point de vue de l'accompagnement. Après, c'est vrai que c'est un peu encombrant  Very Happy

Ce qui est dur, c'est que rien qu'un accordage comme le richter nécessite un boulot énorme. C'est d'ailleurs pourquoi la plupart des diatonistes ne concentrent leur travail que sur un accordage. Mais toute cette constellation d'harmonicas bizarres qui existent et qui présentent des particularités revigorantes, c'est quand même génial. Il y a de quoi s'amuser.

Comme tu dis, Jersi, il y a un côté "faiseur de sons". Pour aller plus loin, je trouve même qu'il y a un côté "sorcier" qui n'est pas sans me déplaire
avatar
bao°

Masculin Messages : 216
Date d'inscription : 14/09/2015
Localisation : aix en provence

https://www.youtube.com/user/baobazz/videos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Steven de Bruyn et les accordages exotiques

Message  JersiMuse le Lun 29 Fév 2016 - 0:43

Yep, suis tout à fait d'accord avec tout ça !

--------------------------------------------------------------------------------------------
Souffler n'est pas jouer.

www.jeromepeyrelevade.com
www.theoverblowers.com
avatar
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4110
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Steven de Bruyn et les accordages exotiques

Message  harmonico_lyon le Ven 4 Mar 2016 - 21:58

Complètement d'accord également!

C'est un peu l'équivalent des open tuning en guitare (quoique plus radical en effet).

J'en ai qq uns customizés sur des bases de mineur harmonique et autres. Et pour des interventions ponctuelles, c'est vraiment pas mal.
Le mineur harmonique, quand on essaie la première fois on trouve çà super et intuitif mais çà demande quand même pas mal de boulot pour en sortir qq chose d'original et intéressant.
Avec mon groupe, nous avons un morceau un peu dans le style manouche et je me sert du mH pour quelques interventions solistes.
Bref Merci bao° pour le partage!
avatar
harmonico_lyon

Masculin Messages : 46
Date d'inscription : 19/12/2015
Localisation : Villefranche S/S

Revenir en haut Aller en bas

Re: Steven de Bruyn et les accordages exotiques

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum