Sam Friedman - There will never be another you

Aller en bas

Sam Friedman - There will never be another you

Message  JersiMuse le Mar 8 Fév 2011 - 4:04

Un jeune homme qui s'essaie en Eb Maj sur un harmo en C (ainsi qu'au vibraphone) ...


--------------------------------------------------------------------------------------------
Souffler n'est pas jouer.

www.jeromepeyrelevade.com
www.theoverblowers.com
avatar
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4237
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  rikaix le Mar 8 Fév 2011 - 4:15

Houla !! y a de la came ! cheers
on peut, si on veut, reprocher un peu le son des notes de l'harmo de temps en temps, mais les phrases sont belles et bien là, je suis jaloux, on peut aussi l'entendre au banjo et au piano (même guitare je crois) sur sa chaine Shocked .
Rolalala bien le vibra, purée ! Et comme c'est compliqué le jeux là dessus.
Superbe musicien, chapeau
belle découverte merci Jersi !
avatar
rikaix
Admin

Masculin Messages : 2075
Date d'inscription : 25/07/2009
Localisation : Aix en Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  JersiMuse le Mar 8 Fév 2011 - 4:22

Oui, il a encore quelques petits soucis de justesse et d'homogénéité, mais s'il bosse quelques gammes comme cela, ça va se corriger tout seul et très vite !!!
Et là, ça va commencer à être franchement sérieux je pense.

--------------------------------------------------------------------------------------------
Souffler n'est pas jouer.

www.jeromepeyrelevade.com
www.theoverblowers.com
avatar
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4237
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  JersiMuse le Lun 6 Fév 2012 - 22:06

Eh eh ... ça vient ça vient ...



Et il a une config harmo qui ne sera pas pour déplaire à Jicé ...

--------------------------------------------------------------------------------------------
Souffler n'est pas jouer.

www.jeromepeyrelevade.com
www.theoverblowers.com
avatar
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4237
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  Pierre le Mar 7 Fév 2012 - 7:37

OUlaaa! Eh ben je pense qu'on va en entendre parler de c'petit jeune, quelle maitrise déja!
Et pas qu'a l'harmo...
A la fois superbe et decourageant.

avatar
Pierre

Masculin Messages : 1277
Date d'inscription : 07/08/2009
Localisation : Binic 22520

http://harmonicatricks.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  JersiMuse le Mar 7 Fév 2012 - 7:51

Son évolution sera intéressante à suivre en tous cas.
Pour le moment, il est dans la droite ligne de H. Levy, avec les mêmes qualités et défauts. Des plans travaillés, rapides, impressionants, mais forcés, pas justes, pas en place, pas articulés, et souvent à l'envers côté accentuation.
S'il ne se remet pas en question, il ne pourra pas dépasser son maître (ce serait déjà pas mal tu me diras Very Happy ).
En revanche, s'il revoit sa technique pour être juste, smooth et en place, il peut casser la baraque, d'autant qu'effectivement, il est tout jeune.
Bref, même souci qu'avec Konstantin par exemple. Enfin, ce dernier me paraît déjà plus proche de la bonne voie, même s'il est moins impressionant (peut-être justement à cause de ça d'ailleurs).
En fait, ils devraient prendre des cours avec Seb tous ces petits jeunots, ils deviendraient des méga masters !!!
Mais il faudrait déjà qu'ils aient conscience que malgré leurs progrès, et bien que peu aient leur technique, il y a quelque part où ça coince et coincera toujours tant qu'ils n'aborderont pas les choses différemment.
Enfin, m'est avis.
Ca reste du beau boulot pour le moment. A suivre.

--------------------------------------------------------------------------------------------
Souffler n'est pas jouer.

www.jeromepeyrelevade.com
www.theoverblowers.com
avatar
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4237
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  Sesska le Mar 7 Fév 2012 - 9:19

Des plans travaillés, rapides, impressionants, mais forcés, pas justes, pas en place, pas articulés, et souvent à l'envers côté accentuation.

en même temps, le côté un peu ''arraché'' fait très esprit bop je trouve... l'harmo trop soigné ça sonne un peu cheesy souvent... là ça rape un peu, mais c'est pas forcément désagréable je trouve.

j'aimerais bien être à ne serait-ce que 1000 lieues de ses ''défauts'' Laughing
avatar
Sesska

Masculin Messages : 186
Date d'inscription : 18/03/2010
Localisation : Haute Loire, vers le Puy en Velay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  bao° le Lun 11 Jan 2016 - 0:16

Plutôt d'accord avec sesska.

Le côté clean, quand il est trop prononcé, sonne un peu trop clinique et froid. Est-il bon d'adopter une vision "hygiéniste" de l'instrument. N'est-il pas préférable de l'aborder avec plus d'émotion, de "feeling" et de spontanéité ?

Parfois, le son "rusty" ne témoigne pas forcément d'un manque de maîtrise de l'instrument. C'est peut-être juste que le type accorde peu de temps aux réglages et ne bénéficie pas du bon modèle d'instru.

Mais il est vrai qu'il est parfois difficile d'entendre l'harmo grincer ou couiner.

Libre à chacun de choisir son camp : le clinique ou le spontané. Le mieux c'est sans doute de savoir naviguer entre les deux ? Rolling Eyes D'avoir un jeu clean spontanément ainsi que d'oser des phrasés que l'on n'a pas forcément bosser en boucle avant, et du coup, sonner un peu faux.

En tout cas, force est de constater que les harmonicistes qui pratiquent d'autres instruments plus classiques se démarquent naturellement. Sans doute, cette pratique affecte leur vision de l'instrument. Ils n'en ont pas la même grille de lecture. H Levy affirme par exemple voir un piano quand il joue (il doit être super tordu, ce piano, du coup). C'est peut-être d'ailleurs pour cela qu'il parvient à jouer des lignes mélodiques simultanées sur les deux de façon fluide. Seb, aussi, joue du sax électronique. Et son jeu ressemble bcp à celui du sax, du reste.
avatar
bao°

Masculin Messages : 266
Date d'inscription : 14/09/2015
Localisation : aix en provence

https://www.youtube.com/user/baobazz/videos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  JersiMuse le Lun 11 Jan 2016 - 2:45

Bin, pour le côté clean, suffit d'écouter les maîtres du bop. Si ça leur arrive de jouer "sale", ou en tous cas de s'amuser avec le son de leur instrument, la plupart du temps ils sont super clean, et super en place.
Après, pourquoi pas préférer quelque chose de moins clean, mais il n'y a pas de raison de penser que ce serait mieux ainsi quand on écoute Dizzie.
Ensuite y'a sale et sale. Perso, quand le son m'agresse les oreilles, je perds tout "feeling" et toute émotion justement.
Quant à pouvoir jouer sur l'un ou l'autre registre, bien sûr, mais encore faut-il pouvoir jouer clean pour décider à quel moment jouer sale, alors que jouer sale, ça c'est toujours possible !
Et là encore, la limite reste quand même que le son soit agréable à écouter, selon moi.
Quant à l'instrument et l'accordage, ils ne font pas tout. Même avec un excellent instrument, il faut bosser pour ne pas couiner dès qu'on sort des tonalités proches de celles de l'harmo. Et en plus ça va ensemble, si t'acceptes d'avoir un harmo qui couine facilement, c'est que le problème ne te concerne pas tellement, donc pas de raison de bosser dans ce sens. Et donc pas la peine de se dire que c'est un choix de jouer sale puisqu'en fait il n'est pas possible de faire autrement sans travailler dans ce sens.
Libre à chacun de choisir si ce n'est son camp en tous cas son jeu, c'est sûr. Mais je pense que ça n'a rien à voir ni avec quelque chose qui serait "froid" d'un côté et encore moins qui serait spontané de l'autre.
Pour le côté "clinique", un peu sous-entendu sans émotion je suppose, bin, il faut réécouter les Dizzie, Charlie, etc, son clean, articulations parfaites, accents swing, notes justes, etc. Je ne pense pas qu'ils manquent d'émotion ni de musicalité...
Et pour le côté "spontané", non seulement il est tout à fait possible d'improviser sur le moment, donc de créer des phrases sur le moment, sans couiner dans tous les sens, et même de manière très smooth, et donc avec la plus grande spontanéité. Mais en plus de ça, dans le cas de Sam, ou d'autres, sur ce type de phrasés, je suis persuadé qu'ils sont justement travaillés à l'avance. Il ne s'agit donc pas d'une spontanéité créative, sur laquelle je serais d'accord qu'elle obligerait à une certaine indulgence, dans la limite de ce qui reste audible pour l'auditeur (et que l'on dépasse largement me concernant ici), mais d'un choix à mon avis totalement inconscient.
Si ces plans sont joués comme ça, je pense que c'est juste par un manque de perception de ce qui est joué. Une non prise de conscience de ce qui me paraît essentiel : que la musique soit simple ou recherchée, la première priorité est qu'elle soit agréable à l'écoute. Si c'est pour faire quelque chose de désagréable sous prétexte que c'est recherché, alors il vaut mieux que ce soit plus simple.
Le problème c'est que prendre conscience de ça signifie une démultiplication du travail à accomplir, et là, bin, c'est sûr, il vaut mieux rester assez peu conscient de ce qui pourrait être un vrai problème.
En tous les cas, j'insiste vraiment là-dessus : d'un point de vue purement technique, qu'une phrase soit travaillée à l'avance ou improvisée sur le moment, il n'y a aucune raison de penser qu'elle ne pourrait pas être bien jouée.
Bref, pas tout à fait d'accord avec vous deux Very Happy

--------------------------------------------------------------------------------------------
Souffler n'est pas jouer.

www.jeromepeyrelevade.com
www.theoverblowers.com
avatar
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4237
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  D³ le Lun 11 Jan 2016 - 5:22

Moi j'aime bien écouter des jeunes musiciens et voir leur progression, c'est un jeune homme à suivre surement.

Du coup pour l'émotion je crois que le réel enjeux n'est pas de jouer avec émotion ou pas, mais plutôt de réussir à transmettre une émotion ça c'est beaucoup plus rare comme qualité chez un musicien.





avatar

Messages : 282
Date d'inscription : 17/02/2010

http://www.andredaneau.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  Pierre le Lun 11 Jan 2016 - 7:59


Il marche bien dans les pas de H.Levy:



avatar
Pierre

Masculin Messages : 1277
Date d'inscription : 07/08/2009
Localisation : Binic 22520

http://harmonicatricks.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  bao° le Mer 13 Jan 2016 - 2:15

En effet, amazing grace semble un rituel de passage pour tous les élèves du mouvement "diachromique".

Enfin, tous, sauf ceux qui ont étudié avec Seb

Plus d'infos sur l'air sur wikipedia car à force de l'entendre, il paraît intéressant de savoir d'où ça vient :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Amazing_Grace

"Amazing Grace est l'un des hymnes chrétiens les plus célèbres dans le monde anglophone. La première publication des paroles écrites date de 1779. Associée à diverses mélodies au fil des années, elle est aujourd'hui connue sous l'air musical de New Britain.
Le thème de cette hymne évoque la rémission des péchés par la foi en Dieu, ce qui renvoie à l'origine de son écriture par John Newton, un pécheur repenti.
(...)
On a coutume de dire qu'il s'agit d'une mélodie pentatonique composée en mode ionien. Cette analyse semble en fait erronée, puisque toutes les notes (ré-mi-sol-la-si) sont présentes dans tous les modes dits grégoriens. Il vaut donc mieux parler ici uniquement de mélodie pentatonique. C'est d'ailleurs cette pentaphonie qui donne son caractère intemporel et ethnique
(...)
Amazing Grace est aujourd'hui un élément essentiel de la culture populaire américaine, bien au-delà de l'aspect religieux d'origine et dépassant également les implications raciales ou politiques passées. Fréquemment écoutée et chantée dans les cérémonies funéraires, l'hymne est symbolique de l'espoir qui persiste en dépit des épreuves."

Voici une traduction partielle des paroles :
"Grâce étonnante, au son si doux,
Qui sauva le misérable que j'étais ;
J'étais perdu mais je suis retrouvé,
J'étais aveugle, maintenant je vois."
=> bon, le son si doux, ça dépend des fois, si l'overnote est juste et tout et tout

"De nombreux dangers, filets et pièges
J'ai déjà traversés."
=> c'est sûr que l'harmonica a un côté un piègeux. Sous une apparence enfantine, il cache une nature redoutablement difficile

"La Terre fondra bientôt comme de la neige,
Le Soleil cessera de briller,
Mais l'Harmonica, qui m'a appelé ici-bas,
Sera toujours avec moi."
=> petit détournement que je me suis amusé à faire. Remplacer "l'Harmonica" par "Dieu"
avatar
bao°

Masculin Messages : 266
Date d'inscription : 14/09/2015
Localisation : aix en provence

https://www.youtube.com/user/baobazz/videos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  SebCharlier le Mer 13 Jan 2016 - 3:04

sachant qu'une overnote ou une altération est légèrement moins timbrée "structurellement" qu'une note naturelle qui ne serait pas travaillée (un boulot sur ce point peut gommer les différences), ce serait plutôt les overnotes ou altérations qui adoucissent le son Very Happy à moins bien sûr de les sortir à l'arrache et dans ce cas c kdo  Twisted Evil
avatar
SebCharlier

Masculin Messages : 505
Date d'inscription : 21/07/2009
Localisation : Paris/Rennes

http://www.sebcharlier.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  laurentHarp le Mer 13 Jan 2016 - 6:12

bao° a écrit:Le côté clean, quand il est trop prononcé, sonne un peu trop clinique et froid. Est-il bon d'adopter une vision "hygiéniste" de l'instrument. N'est-il pas préférable de l'aborder avec plus d'émotion, de "feeling" et de spontanéité ?
Bon, désolé mais je ne peux pas résister.
Jouer mal ... c'est jouer mal, point barre. Non? Ou c'est moi?

Cela n'a rien à voir avec du feeling, de l'émotion, etc... C'est de la paresse, du manque de respect pour l'auditeur (n'oublions pas qu'on parle de gens qui postent volontairement leur videos afin que des gens les écoutent), un manque de remise en question personnelle.

C'est très différent de faire le choix de jouer "out" (par exemple). Ou ponctuellement sale. Là c'est un choix esthétique.

Pour moi, on se doit d'essayer de jouer "à son niveau" et maitrisé. Eventuellement audacieux au niveau harmonie, éventuellement avec des trucs qui grincent si on le décide. Mais raisonnablement maitrisé.

Mais dans la plupart des cas, c'est juste qu'ils s'en foutent, non?
Typiquement, Howard Levy exagère je trouve. Ce mec sait jouer, sait faire des trucs bien. Mais cela ne le dérange de balancer parfois des trucs complétement mal joués. Ca couine, c'est inécoutable. Et il est content de lui en plus.
Et je ne suis pas un "hater" de Howard. Encore une fois il y a des trucs que j'apprécie. Mais parfois, il exagère.

Voilà voilà
Bon je précise que je ne vise pas particulièrement Sam Friedman, et encore moins Bao (que je n'ai jamais entendu).
C'est juste qu'il me semble que lorsqu'on sort d'une vision harmonico harmonicale et qu'on se place sous l'angle de la musique ... ben on est obligé de reconnaitre qu'il y a beaucoup, beaucoup de trucs inécoutables.
Cela serait impensable dans les autres instruments, non?
Pour moi, l'harmo est un instrument comme un autre et on doit lui appliquer la même grille de lecture.
avatar
laurentHarp

Messages : 475
Date d'inscription : 08/06/2011
Localisation : Région niçoise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  Pierre le Mer 13 Jan 2016 - 8:23

J’ai rien contre Howard, et beaucoup de respect pour lui. Mais je comprends rien à son Amazing Grace…
Si je fais écouter du Charlie Parker à ma mère qui ne jure que par le classique de Mozart à Stauss, elle va trouver que c’est horrible. Pour recevoir quelque chose , il faut parfois avoir le niveau , parler la même langue, connaitre les codes, avoir formé son oreille….On peut multiplier les exemples, parler de la musique contemporaine, ou de l’art contemporain : Génie pour les uns , foutage de gueule pour les autres qui n'ont peut être pas les éléments nécessaires ou le niveau pour "apprécier"
Je ne sais pas dans quelle catégorie mettre Howard :-) Face à un musicien qui a un tel bagage, une culture , un role historique, j’ai toujours le doute :je me dis que c'est moi qui n’ai rien compris ? Ce que suggère bao, si je comprends bien, c’est qu’il ne faut pas s’arrêter aux couinements et approximations techniques, et respecter le feeling, l’intention, euh l’harmonie ( ?) C'est évident, sauf que franchement rien ne m’accroche dans cette prestation ! C’est vraiment pas beau , et franchement Bao je ne comprends pas ce que tu y trouves ? Je vois bien qu’il est dans son trip, qu’il y croit et que ce n’est pas une escroquerie, je ne mets pas en cause sa bonne foi… J’apprécie bien ce qu’il a fait avec Bela Flek par exemple , je trouve qu’il peut être très bon, mais sur ce morceau là j’ai vraiment rien capté.
Pourtant cette video semble toucher son public, elle est largement diffusée, citée par les journalistes (autre post), et que des jeunes doués comme Sam Friedman prennent visiblement cette interprétation comme référence...Sans doute il me manque des clés!


avatar
Pierre

Masculin Messages : 1277
Date d'inscription : 07/08/2009
Localisation : Binic 22520

http://harmonicatricks.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  yann31 le Mer 13 Jan 2016 - 8:58

Pierre a écrit:Je ne sais pas dans quelle catégorie mettre Howard :-) Face à un musicien  qui a un tel bagage, une culture , un role historique, j’ai toujours le doute :je me dis que c'est moi qui n’ai rien compris ? 

oui j'en suis là moi aussi, de plus Howard n'a pas joué qu'avec des brêles aussi, du coup quand on me parle de Levy je réponds juste que c'est  pas ma came.
avatar
yann31

Masculin Messages : 799
Date d'inscription : 18/12/2010
Localisation : toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  Musashi le Mer 13 Jan 2016 - 9:06

Oh, encore un débat ou une vidéo de Howard à entrainé 15 pages word.
J'ai écouté la vidéo d'HL sur amazing grace et... euh, ouais.
D'accords.
Il y a des idées. C'est brouillon. Ça manque de cohérence. J'ai un mal de chien à suivre le discours. Y a t'il même un discours dans cet assemblage d'idée à la va vite ?

Je me suis vite rincé les oreilles avec la version de Thollon dans Opus 4... et pourtant je déteste ce morceau et moins je l'écoute, mieux je me porte alors me sentir obligé d'en écouter 2 versions à l'harmo sans accompagnement aussi longue que l'autre... N’empêche qu'écouter la version de Thollon qui elle est construite, propre et surtout musicale m'a fait plaisir.

@Yann31: Oui, il n'a pas joué qu'avec des brèle mais là il est tout seul, se laisse t'il aller parce que c'est le cas ? Où alors tout les pros avec qui il a joué ont laissé passé ça car après tout, ce n'est qu'un diatonicien ? Si c'est la 2éme version, c'est presque insultant pour l'instrument.
avatar
Musashi

Masculin Messages : 895
Date d'inscription : 10/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  bao° le Mer 13 Jan 2016 - 9:49

(16ème page du document word)

Bon, je suis sans doute le seul à apprécier H Levy ici, mais ce qui me rassure, c'est que je ne suis pas le seul à apprécier S Charlier.

C'est clair : avec Levy, on entend assez souvent l'harmo grincer alors qu'avec Seb, cela n'arrive **jamais**. A tel point qu'on peut se demander s'il ne s'agit pas pour Howard d'un effet qu'il a réussi à maîtriser, pour lequel il trouve un certain esthétisme (faudrait lui demander, mais en anglais du coup). Car après une certaine pratique, faire grincer les overblows demande un certain effort, notamment celui d'enlever les capots pour élargir le gap.

Malgré tout, quand j'écoute son concerto pour harmonica diatonique ou d'autres trucs, je suis quand même stupéfait qu'avec sa maîtrise de l'instrument, qui est presque sans équivalent, il parvienne à déraper quelquefois. Cela m'interroge, mais je reste fasciné par sa musique malgré tout.

Il y a sans doute deux écoles : l'école française et l'école américaine. Sans vouloir préjuger de quoi que ce soit, je trouve que c'est symptomatique de deux pensées très différentes. En France, on est pointilleux, perfectionnistes, on cherche l'exception. En Amérique, on envoie du lourd, même s'il y a des dommages collatéraux (dans notre cas, les couinements, les grincements). Aux United States of America, si c'est fait avec le coeur  et que le gars paraît convaincant, alors on applaudit, d'autant plus s'il s'agit d'un morceau à relent patriotique.

En ce qui me concerne, je trouve peu de charme à ce morceau, je ne suis pas un disciple de Levy, je ne me sens pas américain vu que je ne le suis pas, donc il n'y a aucune raison que je joue ce morceau.

Mais pour en revenir à Amazing Grace, il est devenu une sorte de Gimmick pour tous ceux qui se revendiquent de l'école américaine de Levy. dont Sam Friedman. Il n'y a que les français pour le snobber et l'Amérique Latine, aussi (n'y voyons aucune reflet des relations diplomatiques).

Si Seb nous propose un morceau d'Holdsworth à la place, ça va être dur de le suivre ! Un petit "Amazing Space" ? Laughing  Wink
avatar
bao°

Masculin Messages : 266
Date d'inscription : 14/09/2015
Localisation : aix en provence

https://www.youtube.com/user/baobazz/videos

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  Pierre le Mer 13 Jan 2016 - 10:14

Euh je crois pas qu'il fasse exprès de faire grincer certains de ses °... Razz Mais effectivement peut être il s'en fout.
Sinon je suis bien ok avec ton argumentation... C'est vrai qu'il est très attachant, je pense qu’il est complétement sincère dans sa demarche artistique. Je me rappelle les vidéos qu'avait partagé Phénol qui prenait des cours avec lui, c'était vraiment au niveau, pédagogique,  très à l'écoute ....Renvoyer une vidéo de 15 mn à chaque éléve, en reprenant point par point ce qui va, ce qui va pas, donner des pistes...la il était bien dans son rôle.
Pour sa musique c'est autre chose et c'est bien que sur ce forum des avis différents puissent s'exprimer, non?  Wink !
avatar
Pierre

Masculin Messages : 1277
Date d'inscription : 07/08/2009
Localisation : Binic 22520

http://harmonicatricks.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  SebCharlier le Mer 13 Jan 2016 - 12:03

c'est plutôt sympa de parler d'école et d'influence et tout et tout, mais sincèrement les gars je pense qu'il n'y a aucune école, et encore moins une qui se confronterait à l'autre, chacun fait bien ce qu'il veut, tout le monde peut snober tout le monde et tout le monde le fait quand ça l'arrange, quelque soit la valeur du musicien critiqué : le guitariste Allan Holdsworth se fait bien chambrer sur YouTube par des gus qui ont du mal à enchaîner une penta de mi cherchez l'erreur...

Tu peux demander à Howard en français il s'en tire bien d'après les quelques échanges sur Facebook :-)

Amazing Space ? Pourquoi pas c'est une idée mais c'est déjà en cours depuis quelques années sur YouTube avec une cover de city night et prochainement un peril premonition des familles au sein la suite de precious Time Arrow si ça n'envoyait pas assez (du lourd on a dit du lourd sinon c'est français !:-)) il conviendra vraisemblablement de renommer la video en amazing city night ça claquerait déjà plus, le compositeur Gary Husband (batteur chez holdsworth et clavier chez John Mc laughlin) aurait dû y penser... J'espère qu'on lui pardonnera son manque de lucidité.

Il me semble que Laurent a vu juste en replaçant ce qui est joué au sein d'un contexte musical, ça remet tranquillement les choses en perspective... Et tout le monde peut balayer devant sa porte bien évidemment Very Happy
avatar
SebCharlier

Masculin Messages : 505
Date d'inscription : 21/07/2009
Localisation : Paris/Rennes

http://www.sebcharlier.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam Friedman - There will never be another you

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum