Le swing, Kezako ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le swing, Kezako ?

Message  JersiMuse le Dim 12 Déc 2010 - 2:10

Dernier post donc ... sur une notion qui est sans doute la plus importante de celles abordées, et à exploiter dans TOUS les types de musique.


La musique afro américaine du début du 20ème se distingue avant tout par l’apparition de cette révolution rythmique : le swing.
On voit beaucoup ce mot sur les commentaires des forums. Tant mieux !! Car il s’agit là d’une notion essentielle de la musique occidentale issue des musiques noires américaines, peut-être la plus importante.
Mais nous l’employons souvent à mauvais escient.

Je vais essayer de présenter les principes de base du swing, par écrit, en espérant que nous complèterons chacun par des exemples sonores (car la première grande difficulté du swing est d’arriver à l’entendre).
Comme d’habitude, je m’excuse à l’avance des éventuelles approximations et raccourcis faits dans mes explications, j’espère juste que cette notion sera un peu plus claire à la fin de l’exposé qu’au début.


L’accent swing

Plus que d’une révolution rythmique, j’ai envie de parler d’une révolution de l’accentuation rythmique.
La partie la plus importante dans le swing n’est pas la façon dont sont formées les croches (nous y reviendrons), mais l’endroit où l’on met les accents au sein d’une série de croches.
Nous entendons par « accent » une note que l’on marque plus que les autres (en la jouant avec plus d’intensité).

Si toute notre culture musicale est basée sur une accentuation du temps (nous marquons naturellement plus fortement les notes placées sur les battements du métronome), le swing est au contraire basé sur l’accentuation de la croche en l’air.
Dans une série de croches, je vais donc systématiquement accentuer la croche qui n’est pas sur le temps !!!
Une fois que vous avez compris ça, et surtout une fois que vous l’entendez, vous avez (presque) tout compris au swing !!!

Petit exercice d’approche.
Chantez les croches : « 1 et 2 et 3 et 4 et 1 et 2 et 3 et 4 … » avec le métronome (les chiffres sont chantés en même temps que les battements du métronome, les « et » sont chantés à contre-temps, entre deux battements de métronome).
Maintenant faites la même chose en accentuant fortement les « et » :
« 1 ET 2 ET 3 ET 4 ET 1 ET 2 ET 3 ET 4 … ».
Et maintenant, faites la même chose en ne chantant pas les chiffres, que les « ET ».
Ca a l’air tout bête et pourtant, si c’est la première fois que vous essayez, ce n’est pas si évident que ça …
C’est un point essentiel à comprendre : l’accentuation de la croche en l’air, principe de base du swing, n’a rien de naturel, contrairement aux idées reçues … c’est même l’inverse de ce qui nous est naturel ! Ca se travaille donc de manière spécifique.

La croche swing

Vous entendrez souvent parler de la croche swing. Elle n’a peut-être pas l’importance qu’on lui accorde (le plus important est de comprendre l’accentuation de la croche en l’air et non où se trouve cette croche), mais autant savoir de quoi il s’agit.
Reprenons les croches « 1 et 2 et 3 et 4 et 1 … ».
Je vais allonger la première croche, celle placée sur le temps, et donc retarder et raccourcir la deuxième croche, celle qui est « en l’air » (entre deux battements de métronome).
Certains appellent cela « la croche pointée – double croche » pour indiquer que la première croche est plus longue que la seconde.
Vous pouvez par exemple chanter : « douh da – douh da – douh da … ». Les « douh » sont longs et sur le temps, les « da » sont courts et en l’air.

Une autre façon de le voir est d’imaginer un triolet « 123 123 123 … », le 1 étant toujours placé sur le battement du métronome.
Vous fusionnez le 1 et le 2, et laissez le 3 au même endroit. Le 1 devient plus long, le trois garde sa place et sa durée.
« 1-3 1-3 1-3 » le 1 long est sur le temps, le 3 court est juste avant le temps suivant.

A travers ces deux vues, vous obtenez la même figure rythmique : « douh da – douh da – douh da … ».
On appelle cela la « croche swing ».
Ce terme est trompeur. En effet, si vous jouez la croche swing en accentuant le 1, vous ne swinguez pas !!! Mais alors pas du tout !!! Vous vous retrouvez à battre les temps en même temps que la section rythmique, et si vous prenez beaucoup de plaisir à jouer, un public un tant soit peu averti s’ennuie ferme …
La croche swing ne devient swing qu’à partir du moment où vous accentuez la croche en l’air.
C’est assez difficile à réaliser, surtout au début, car toute notre culture musicale nous pousse à accentuer les temps.

Je dois donc chanter : « douh DA – douh DA – douh DA » pour entendre la croche swing.
Le « douh » étant plus long que le « DA », et placé sur le temps. Le DA est court, accentué, et placé juste avant le temps suivant.


« Au fond du temps y’a les Bogdanov ! »

Encore une fois, le plus important est déjà d’arriver à accentuer la croche en l’air et non le temps. Même si vous n’utilisez pas la croche swing (je veux dire la différence de longueur entre le douh et le DA).
Mais allons un cran plus loin pour comprendre le principe du swing, car une fois compris c’est plus simple de l’entendre, et une fois entendu, c’est plus simple de le jouer.
On peut placer le DA plus ou moins en avant, ayant tout l’espace entre le contre-temps et le temps suivant.
La croche en l’air étant devenu l’enjeu principal du musicien, les phrases vont plus souvent démarrer sur cette croche en l’air. Une série de croches va donc vite devenir : « DA douh DA douh DA … » les douh étant sur les temps.
Plus le premier DA (et si possible les suivants) sera retardé, plus ça va chalouper, et donc swinguer. C’est l’ensemble « accentuation / retard de la croche en l’air » qui fait bouger les fesses !!!
On appelle cela « être au fond du temps ».
Si le DA est vraiment trop proche du temps suivant, il se retrouve non plus en retard du temps précédent, mais en avance du temps suivant. On n’abordera pas ce point ici, qui représente un autre aspect du swing (mais faisons les choses dans l’ordre si vous le voulez bien, arrêtez ces bêtises maintenant, et asseyez-vous correctement !).

Voilà pour la partie théorique.


Où c’est qu’on l’écoute le souingue ?

J’espère que le principe est clair, parce que je crois qu’il faut bien le comprendre pour espérer l’entendre.
S’il s’agit d’une notion essentielle de la musique occidentale post classique, c’est aussi l’une des plus difficiles à entendre, donc à jouer.
Mais une fois qu’on l’a intégrée, c’est à jamais, et le jeu d’un coup est beaucoup plus dynamique, et chaloupé, quel que soit le style approché.
Pour l’entendre, la première des étapes est d’oublier tous ses préjugés.
Refuser de dire « wow, ça swingue ! » tant qu’on n’a pas entendu où se trouve le swing. Le terme « swing » est entré dans le langage courant, et l’on croit savoir quand ça swingue. Or c’est loin d’être aussi évident que ça en a l’air.
C’est vraiment la partie la plus difficile, et la plus importante. Exigez du swing 100% pur bœuf de maîtres, ne vous contentez pas de la moitié sinon vous ne l’entendrez jamais !!
Si la section rythmique swingue bien et que le leader ne swingue pas du tout, la réalité est que votre pied va battre tout de même naturellement. Vous serez entraîné par la section rythmique, et pourtant, le leader est à côté de ses pompes. C’est pas lui qui swingue, c’est le groupe …
Or pour intégrer le swingue, comme je le disais, il faut déjà l’entendre, donc écouter des gens qui swinguent …
Le truc important à comprendre est que le swingue n’est pas juste un concept, une sorte de notion abstraite, dont je me rends compte en tapant du pied. Sur de la bourrée aussi je peux taper du pied, et pourtant ça swingue pas des masses la bourrée …
(d’ailleurs, sans vouloir entrer dans les notions de « Temps fort / Temps faible », dont Rik a parlé dans un autre post, le pied est un très mauvais indicateur car il tape dans 99% des cas à l’envers du swing …).

En résumé, pour aller au plus simple.
Chantez des croches : « douh da - douh da - douh da … ». Le « douh » doit être plus long que le « da ». Chaque « douh » est sur le battement du métronome. Pour swinguer, il faut que le « da » soit accentué. C’est vraiment le plus important. Certains grands jazzmen n’utilisent pas la croche swing, et accentuent « simplement » le contre-temps, ça marche très bien aussi.
Et voilà.
C’est tout.
Sauf que c’est balaise à faire quand on n’a pas l’habitude.

Comme je le disais plus haut, le plus important d’après moi reste l’accent. Bien plus que la croche pointée. Dommage car beaucoup font l’inverse : ils jouent la croche pointée mais en mettant l’accent au mauvais endroit, sur le temps.
C’est ce qu’on appelle « jouer à l’envers ».Ca peut être correctement placé, c'est-à-dire que ce n’est pas hors du cadre rythmique, mais c’est à l’envers du swingue, donc plat (encore une fois, même si le groupe derrière assure un max, c’est avant tout vous qui devez swinguer).

L’idéal serait que vous trouviez des extraits sonores de :
- un gars qui n’est pas en place
- un gars qui est en place mais à l’envers
- un gars qui est en place et qui swingue pour de vrai
(ça marche aussi avec une fille hin, je suis pas sexiste).
Vous comprendrez que je ne mettrai pas d’extraits de ce genre, malgré la tentation Very Happy … ça pourrait être mal pris … Ou alors je vais les enregistrer moi-même quand j’aurai du temps (bin … d’ici fin décembre, non, pas certain … bouhouhouh - pleures swing, accentuez le ouh en l’air).
Mais c’est un excellent exercice pour l’oreille, d’écouter des musiciens et tenter de déterminer à quelle catégorie ils appartiennent, ou à quels moments ils sont dans quel cas de figure.
Une fois que vous l’entendez pour les autres, il s’agit évidemment de l’appliquer à soi-même et de se réécouter en se demandant quelles phrases auraient dû être jouées en posant les accents à différents endroits.


Comme je le disais en préambule, il s’agit surtout d’entendre l’effet produit, ce chaloupement caractéristique. Une fois que vous l’avez en tête, ça devient petit à petit naturel de le jouer. En fait, vous ne pouvez même plus vous en empêcher car tout votre corps se met à chalouper (et vous met dans un état de transe extraordinaire !).
Pour l’entendre chez d’autres, ne cherchez pas du côté des harmonicistes, le seul qui ait réellement un swing est Sébastien Charlier, et à la vitesse où ça va, c’est peut-être pas le meilleur exemple à prendre au début (un peu comme Charlie Parker, qui est l’un des plus impressionnants côté swing, mais faut déjà bien entendre le swing pour s’en rendre compte, et beaucoup ralentir le morceau…).
Allez voir plutôt du côté de morceaux lents chez les grands du Jazz et de la Bossa Nova : Stan Getz, Coleman Hawkins, ...
Prenez des thèmes que vous connaissez bien, et chantez avec le sax, vous verrez que vous serez la plupart du temps en avance par rapport au soliste (surtout sur les démarrages des phrases). Prenez une seule phrase et mettez-la en boucle jusqu’à être capable de la chanter exactement en même temps que lui, vous verrez très vite où il se place dans le temps.
Pour cela, je vous rappelle l’exercice que j’avais proposé sur Girl From Ipanema :
Remarquez que beaucoup de phrases démarrent en l’air …
Côté Blues Rock, je vous recommande Jimi Hendrix. Pas évident car il faut arriver à oublier les effets, mais les phrases sont bien « en l’air ».

Voilà pour le swing.
J’espère que c’est un peu plus clair.
Maintenant il faut impérativement passer à l’écoute pour intégrer ces notions et tenter d’entendre le swing, puis de le sentir (une fois qu’on l’entend bien on finit par avoir une sorte de sensation instinctive étonnante, qui fait réagir tout le corps, et là c’est le pied !!!).


Je récapitule ici les notions vues dans ce post car il faut les avoir en tête, pour y penser, et y revenir régulièrement jusqu’à ce que cela semble une évidence :

- l’accentuation de la croche en l’air
- la « croche swing »
- jouer « à l’envers »
- jouer « au fond du temps »

bon, et bin à bientôt tout le monde alors ... Sad

--------------------------------------------------------------------------------------------
Souffler n'est pas jouer.

www.jeromepeyrelevade.com
www.theoverblowers.com
avatar
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4165
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  Phyllitis le Dim 12 Déc 2010 - 2:41

Pas encore tout lu,Jersi,mais déjà merci pour cette contribution super intéressante,je vais relire doucement! Very Happy
avatar
Phyllitis

Masculin Messages : 1052
Date d'inscription : 17/04/2010
Localisation : Sarragachies. Gers. France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  chrisbrasil le Dim 12 Déc 2010 - 3:10

Wow

C'est un sujet qui me chiffonne depuis des mois Sad
Merci pour cet éclairage Jérome.
Comme il est vraisemblable que cela soit l'un de tes derniers posts, je te remercie pour l'ensemble de tes posts, quel que soit le sujet abordé, je me suis toujours régalé à les lire.
avatar
chrisbrasil

Masculin Messages : 1207
Date d'inscription : 22/07/2009
Localisation : Brésil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  F-DADY le Dim 12 Déc 2010 - 4:32

Balaize la théorie, mais quel pédagogue, merci pour ce coup de projecteur sur un effet non négligeable de la musique.
avatar
F-DADY

Masculin Messages : 238
Date d'inscription : 10/04/2010
Localisation : Sausset les pins 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  Olivier.H le Lun 13 Déc 2010 - 1:56

Merci, Jérôme ....!!
Toujours aussi instructif et clair ....!!
avatar
Olivier.H

Masculin Messages : 346
Date d'inscription : 01/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  Logan le Lun 13 Déc 2010 - 2:07

j'adore tes post ! est comme tous il va rejoindre un petit dossier sur le bureau : " theorie " a l'aide du magique copier coller Very Happy .

tu n'as pas été prof a un moment de ta vie professionnel ? je te trouve très pédagogue

merci
avatar
Logan

Masculin Messages : 318
Date d'inscription : 27/07/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  Logan le Lun 13 Déc 2010 - 2:16

le fait de jouer sur les contre temps c'est bien jouer une syncope ?
avatar
Logan

Masculin Messages : 318
Date d'inscription : 27/07/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  SebCharlier le Lun 13 Déc 2010 - 7:56

pour faire court Logan, une syncôpe est un son qui se joue dès le temps faible et se prolonge sur un temps fort, alors que le contre-temps démarre lui aussi sur un temps faible mais ne se prolonge pas (disons qu'un silence le suit). C'est une différence de durée, si bien qu'un batteur ne pourra jouer sur cette différence qu'avec les cymbales principalement.
avatar
SebCharlier

Masculin Messages : 500
Date d'inscription : 21/07/2009
Localisation : Paris/Rennes

http://www.sebcharlier.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  JersiMuse le Mar 14 Déc 2010 - 7:52

Merci les jeunes !

Chris, avec le niveau que tu as, tu es obligé de bosser ça, pour devenir (et rester) excellent !!!
Sans rire, j'ai mis longtemps à comprendre, mais maintenant que j'ai compris je trouve que ça change vraiment tout, même si je ne maîtrise pas encore parfaitement le bouzin.
En fait, c'est le premier truc qu'on devrait bosser à l'harmo, peut-être même avant les altérations à mon avis !

Logan, merci pour le compliment. Ca m'est arrivé de faire le prof au cours de mon parcours, mais pas de manière continue, et surtout je ne connais rien à la théorie de l'enseignement. Mais j'aime bien ça, et surtout je trouve ça très pratique : pour expliquer quelque chose simplement, ça oblige à se poser les bonnes questions et on découvre qu'il y a des choses qu'on n'avait peut-être pas totalement comprises.
Pour la syncope, je pense que l'explication de Sébastien est claire ...

--------------------------------------------------------------------------------------------
Souffler n'est pas jouer.

www.jeromepeyrelevade.com
www.theoverblowers.com
avatar
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4165
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  Ben Breizharp le Mar 14 Déc 2010 - 8:34

Et moi qui pensais que la syncope,
ça faisait tomber dans les pommes...
Ben.
avatar
Ben Breizharp

Masculin Messages : 1017
Date d'inscription : 22/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  Phyllitis le Mar 14 Déc 2010 - 9:10

Ce sera le premier truc que je vais bosser quand mes gouges voudront me laisser un petit peu de répit,tu as su en tout cas faire naître en moi l'envie de le ressentir ,sûrement chez tous les lecteurs aussi" !Alors merci merci Jersi Smile bounce bounce bounce bounce !

"L’idéal serait que vous trouviez des extraits sonores de :
- un gars qui n’est pas en place
- un gars qui est en place mais à l’envers
- un gars qui est en place et qui swingue pour de vrai"

Si tu nous joues ces trois gars sur la même phrase,où/et peut être consécutivement sur le même morceau,en nous spécifiant(avec le lecteur adéquat)(et la partition en plus...)
par ex:
0:25:un gars pas en place;(bon je suppose que j'ai qu'à m'écouter moi même ;mais quand même...)
25/45:le "vrai"swing;
45/60: le gars en place mais à l'envers;
60/1,25: re le vrai swing(hé vaux mieux entendre + de bon que de mauvais!)

Et le tout peut être en trrrès ralenti puis en vitesse normale pour le fun!
Je pense que cela mettrait ta super super explication à la portée du grand nombre.
A moi,tu me ferais gagner une quarantaine d'années,et à mon age...je suis preneur Laughing Laughing
Quoi qu'il en soit,Bravo pour ce super article qui doit en remuer plus d'un,et...Félicitations


Very Happy Very Happy bounce bounce
avatar
Phyllitis

Masculin Messages : 1052
Date d'inscription : 17/04/2010
Localisation : Sarragachies. Gers. France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  F-DADY le Mar 14 Déc 2010 - 22:32

Sympa l'idée, Phil, je sens que tu vas lui donner du travail jusqu'à Noël à notre ami Jersi, pourvu qu'il ne se décourage pas avant, c'est sure c'est le must...! Déja que je trouve qu'il tape plutôt vite à la machine ?
avatar
F-DADY

Masculin Messages : 238
Date d'inscription : 10/04/2010
Localisation : Sausset les pins 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  JersiMuse le Mar 14 Déc 2010 - 22:50

C'est ce que j'avais en tête, mais en ce moment je suis charrette côté boulot, donc... euh ... pas trop possible ... la désole.

--------------------------------------------------------------------------------------------
Souffler n'est pas jouer.

www.jeromepeyrelevade.com
www.theoverblowers.com
avatar
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4165
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  F-DADY le Mar 14 Déc 2010 - 23:19

Peut-étre pourra-tu le faire aprés les fêtes, il n'y a pas le feu, sauf si on ferme le magasin....! Merci qu'en même pour tout.
avatar
F-DADY

Masculin Messages : 238
Date d'inscription : 10/04/2010
Localisation : Sausset les pins 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  gab le Mer 15 Déc 2010 - 0:44

SebCharlier a écrit:pour faire court Logan, une syncôpe est un son qui se joue dès le temps faible et se prolonge sur un temps fort, alors que le contre-temps démarre lui aussi sur un temps faible mais ne se prolonge pas (disons qu'un silence le suit). C'est une différence de durée, si bien qu'un batteur ne pourra jouer sur cette différence qu'avec les cymbales principalement.

ayez c'est le bordel !! Neutral je suis pommé !! Very Happy
avatar
gab

Masculin Messages : 257
Date d'inscription : 08/03/2010
Localisation : toulon

http://www.mupiz.com/gabriel-cedra

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  gab le Mer 15 Déc 2010 - 0:45

JersiMuse a écrit:C'est ce que j'avais en tête, mais en ce moment je suis charrette côté boulot, donc... euh ... pas trop possible ... la désole.

intéressant...
avatar
gab

Masculin Messages : 257
Date d'inscription : 08/03/2010
Localisation : toulon

http://www.mupiz.com/gabriel-cedra

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  SebCharlier le Mer 15 Déc 2010 - 0:54

encore heureux que cela soit "intéressant" Gabriel : c'est juste la base Laughing
avatar
SebCharlier

Masculin Messages : 500
Date d'inscription : 21/07/2009
Localisation : Paris/Rennes

http://www.sebcharlier.com

Revenir en haut Aller en bas

et ça ça swingue?

Message  Satoru75 le Ven 16 Mar 2012 - 12:33

J'ai trouvé ce superbe chant de travailleurs des champs de coton. Outre que je trouve que ça prend aux tripes, je crois que ça swingue. Je voulais mettre le lien mais c'est interdit aux bleus du forum donc voici le titre de la vidéo à retrouver sur Youtube: Prison Work Song from The Piano Lesson, August Wilson
Quelqu'un pour confirmer que ça swingue?
avatar
Satoru75

Masculin Messages : 20
Date d'inscription : 14/03/2012
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  JersiMuse le Sam 17 Mar 2012 - 0:38

C'est très beau, mais ...
J'ai un côté très matheux, alors prenons les choses dans l'ordre :
1. Est-ce que les notes sont chantées plutôt sur les temps ou sur les croches en l'air ?
2. Est-ce que les notes accentuées sont plutôt sur les temps ou sur les croches en l'air ?

La question intéressante est : qu'est-ce qui te fait dire que ça swingue ?
Il faut vraiment se poser cette question. On a un peu tendance à partir du principe qu'une musique noire américaine qui nous prend aux tripes = swingue.
Se poser cette question est une bonne manière de se demander ce qui objectivement fait que ça swingue ou pas, en-dehors de tout préjugé personnel (le but étant d'entendre les choses pour pouvoir les jouer, et ensuite de faire ses choix, ce n'est pas un jugement de valeur).

Les Work Songs martèlent les temps. Elles se chantent en même temps qu'on donne les coups de pioche. On enfonce le clou. Ca fonctionne comme ça.
Peut-être pourrait-on dire que le swingue intervient à partir du moment où le soliste s'intercale entre ces gros coups réguliers, et doit donc pour exister, placer une accentuation décalée, c'est à dire ni à contre-temps, et encore moins sur les temps, mais quelque part entre les deux. C'est une autre façon de penser la chose. Et c'est ce qu'il se passe concrètement quand on joue avec un groupe.
Si j'accentue les mêmes temps que la batterie et la basse, mon jeu risque de manquer foncièrement de dynamique.

Tu peux regarder ce lien aussi sur le sujet :
http://diato.forumactif.com/t2558-au-fond-du-temps-petit-exercice-rythmique

C'est tellement naturel chez elle que même ses premiers mots parlés ("you know fellows" etc) swinguent (accentuation de "you" et "fe") :

--------------------------------------------------------------------------------------------
Souffler n'est pas jouer.

www.jeromepeyrelevade.com
www.theoverblowers.com
avatar
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4165
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

C'est dur.

Message  Satoru75 le Sam 17 Mar 2012 - 0:58

Ni sur le temps, ni sur le contretemps mais quelque part entre mes deux! Je suis pas sorti de l'auberge!
avatar
Satoru75

Masculin Messages : 20
Date d'inscription : 14/03/2012
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  gab le Sam 17 Mar 2012 - 2:36

Satoru75 a écrit:Ni sur le temps, ni sur le contretemps mais quelque part entre mes deux! Je suis pas sorti de l'auberge!

plus c'est dur,... plus c'est sur ! Very Happy
avatar
gab

Masculin Messages : 257
Date d'inscription : 08/03/2010
Localisation : toulon

http://www.mupiz.com/gabriel-cedra

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  Satoru75 le Sam 17 Mar 2012 - 2:51

Plus c'est dur... Plus c'est dur!
avatar
Satoru75

Masculin Messages : 20
Date d'inscription : 14/03/2012
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  JersiMuse le Sam 17 Mar 2012 - 2:56

Very Happy
Dans un premier temps, si tu t'entraînes à prendre une phrase et à accentuer le contre-temps, ce sera déjà excellent !

--------------------------------------------------------------------------------------------
Souffler n'est pas jouer.

www.jeromepeyrelevade.com
www.theoverblowers.com
avatar
JersiMuse
Admin

Masculin Messages : 4165
Date d'inscription : 06/09/2009
Localisation : Grasse, Alpes-Maritimes

http://www.jeromepeyrelevade.com

Revenir en haut Aller en bas

Et à 3 temps

Message  Satoru75 le Dim 18 Mar 2012 - 7:43

Et si on a une mesure à 6/8, qu'est-ce qui se passe?
avatar
Satoru75

Masculin Messages : 20
Date d'inscription : 14/03/2012
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  Gilles le Mar 20 Mar 2012 - 8:47

6/8 a priori, ce serait du 2 temps en croche ternaires. Mais pour faire le swing...faut peut être que je commence déjà par le golf. Very Happy
avatar
Gilles

Masculin Messages : 1235
Date d'inscription : 26/07/2009
Localisation : Hérault

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le swing, Kezako ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum